Quand le yoga ne suffit pas, avez-vous besoin de méditation orgasmique?

Le mot «OM» peut avoir une signification spirituelle pour vous, et c'est probablement un élément clé de votre pratique du yoga. Mais vous ne l'avez probablement pas associé à des orgasmes - jusqu'à maintenant. 

Entrez OneTaste, la société de San Francisco derrière la méditation orgasmique (OM) fondée en 2004 par la bouddhiste zen Nicole Daedone.

Alors, qu'est-ce que la méditation orgasmique?

La méditation orgasmique est une pratique de bien-être où pendant 15 minutes un partenaire caresse le clitoris d'une femme sans autre but que pour que les deux personnes soient présentes à chaque instant, explique la présidente de OneTaste, Maya Block. «Tout comme la méditation concerne une attention sans but sur le moment présent et la respiration, l'OMing est aussi une pratique de pleine conscience qui se concentre sur les sensations du corps», explique Block. «Ce que vous pratiquez lorsque vous OM apprend à lâcher prise avec chaque accident vasculaire cérébral. Vous pouvez avoir un OM où toute l'expérience est comme ces endroits où vous allez en méditation où vous vous sentez complètement clair dans votre tête, tout l'esprit de singe s'en va et vous vous sentez complètement ouvert et présent. "

D'autres avantages supposés incluent l'augmentation de votre capacité d'intimité, d'empathie et de sensibilité; réduire le stress; et vous aider à créer une connexion plus profonde avec vous-même, votre corps et votre partenaire. «Au fur et à mesure que vous sensibilisez davantage et que vous ouvrez des parties de vous-même, vous avez plus d'accès à votre désir dans tout, et un sens plus ressenti de ce que vous voulez», ajoute Block.

Mais avant de commencer à vous demander comment cette pratique sexuelle apparemment bizarre s'est mêlée à la méditation, prenez une profonde respiration et considérez les faits. Lorsque vous vous inscrivez à un cours OneTaste, les entraîneurs démontrent simplement la pratique. Si vous souhaitez pratiquer l'OMing, vous le faites en privé à votre rythme, soit avec votre partenaire romantique, soit avec un partenaire que vous rencontrez au sein de la communauté OneTaste. Les gants sont recommandés, même pour les partenaires mariés. Et malgré le titre de la pratique, avoir un orgasme n'est pas le but ici, techniquement parlant.

Voir aussi  La méditation que vous devez essayer avant d'avoir des relations sexuelles ce soir

Redéfinir l'orgasme

«Nous redéfinissons l'orgasme», dit Block. «Notre concept d'orgasme est très dépassé, axé sur les objectifs et statique. L'obsession de notre culture pour l'apogée crée une pathologie qui n'existe pas. Chaque femme est orgasmique. Ils ont médicalisé des femmes qui ne peuvent pas jouir ou qui ne jouissent pas de la façon dont elles pensent qu'elles devraient, alors que notre définition est si votre corps ne va pas là-bas, ce n'est peut-être pas ainsi que votre corps est censé réagir. La déception survient lorsque nous nous faisons pression avec une certaine espérance que nous devrions arriver quelque part. La prochaine pensée est: "Quelque chose ne va pas avec moi." "

Bien que OneTaste ne décourage pas l'orgasme - «Cela peut être totalement incroyable si cela se produit», dit Block - OMing est moins une question d'orgasme que de vivre ce que OneTaste appelle «l'état d'orgasme».

«Climax est quelques secondes d'expérience physique, alors que l'état d'orgasme est continu - plus proche d'un état de conscience optimal provoqué par l'activation de l'impulsion sexuelle», explique-t-elle. «C'est ce sentiment d'être si complètement absorbé dans une expérience qu'il n'y a pas de bavardage psychique, pas d'être" coincé dans la tête "; une chute de l'ego. Lorsque cela se produit, notre sens des limites disparaît également. Dans l'état d'orgasme, nous nous sentons totalement présents et connectés, comme si un sens intuitif plus profond s'était réveillé. L'état se produit à la fois dans la pratique de l'OM elle-même et il a des effets positifs cumulatifs qui se répercutent dans la vie quotidienne.

Même si OneTaste existe depuis plus d'une décennie, il attire une nouvelle attention, grâce à Nicole Prause, Ph.D., l'un des principaux chercheurs en sexe au monde. Prause mène les premiers essais cliniques de stimulation en partenariat approuvés par l'IRB aux États-Unis, qui visent à démontrer ce qui se passe dans le cerveau et le corps des deux partenaires pendant l'état d'orgasme. Les résultats devraient être publiés en mars 2018. Block espère que cette étude validera l'efficacité de la méthodologie de l'OM. 

Voir aussi  10 façons dont le yoga mène à de meilleurs rapports sexuels

Qu'y a-t-il là-dedans pour les gars?

Contrairement à la méditation et aux autres pratiques de yoga et de bien-être, vous ne pouvez pas OM seul. «Il faut toujours avoir un partenaire, et c'est en partie parce que c'est une méditation en connexion», explique Block.

Le caresseur peut être un homme ou une femme, mais vous devez avoir un clitoris pour être caressé. Pourtant, Block dit que la pratique est autant pour les hommes que pour les femmes, et que beaucoup d'hommes s'inscrivent à la classe, même sans partenaire.

«Les hommes veulent tellement comprendre la connexion», dit Block. «Culturellement, c'est ce dont ils ont été le plus bloqués; on leur dit de ne pas ressentir, de se relever. Pour certaines personnes, le plus profond est ce qui s'ouvre chez l'homme lorsqu'il se caresse - la capacité d'avoir de l'empathie et de se connecter à ses émotions et sentiments. Les femmes sont conditionnées à tempérer leur sexualité, et les hommes sont conditionnés à tempérer leurs émotions et leur réceptivité émotionnelle. Notre travail de toute une vie consiste à percer ces domaines de conditionnement. Lorsqu'un homme s'entraîne, la seule chose qu'il fait est de ressentir. Il ne regarde pas [son partenaire de l'OM] pour la performance. La seule chose qui peut le guider est sa capacité à ressentir à chaque instant où il y a le plus de résonance. Comment cares-tu avec la bonne résonance pour être au bon endroit et créer le plus de connexions? "

À quoi ça ressemble vraiment: les méditants orgasmiques s'ouvrent

Aimee Batuski, une coach de vie de 25 ans de Los Angeles, dit qu'elle a appris pour la première fois OMing à partir d'une vidéo YouTube et qu'elle était «totalement perturbée, dégoûtée et terrifiée». «Je n'ai jamais voulu rien avoir à faire avec ça», se souvient-elle. Deux ans plus tard, deux copines de confiance ont recommandé la pratique la même semaine, donc même si cela «l'a effrayée», Batuski s'est inscrite à un cours d'introduction OneTaste à Los Angeles il y a un peu plus d'un an.

«Je pensais que c'était vraiment puissant et beau», dit Batuski, qui a fini par s'inscrire au programme de coaching de 6 mois de OneTaste le même jour. «Je n'avais pas de partenaire romantique quand j'y suis allé. J'avais très peur de faire de l'OM - même après le cours d'introduction, je n'ai pas fait l'expérience pendant deux mois. Je voyageais à New York, et j'ai rencontré des gens dans la communauté OneTaste. J'ai travaillé avec quelqu'un qui faisait de l'OM depuis 2 à 3 ans. Maintenant, je suis avec qui je me sens à l'aise, si j'aime leur ambiance et je sens que je peux leur faire confiance, et ils prennent la pratique au sérieux. "

Comme Block, Batuski soutient qu'OMing est très différent d'avoir des relations sexuelles. «Je n'aurais pas de relations sexuelles avec la plupart de mes partenaires de l'OM. Vous n'avez pas besoin d'avoir la même attirance - le but est de ressentir et d'entrer dans un état méditatif. J'ai joué avec des hommes gais, avec des femmes… c'est la pratique, la connexion et la méditation - ce n'est pas une question de sexualité. La personne caressée est entraînée à ressentir plutôt qu'à être dans sa tête. La personne qui caresse a toute son attention sur une partie du corps d'une autre personne et sur un point de connexion. Vous êtes si clair et connecté que tout le reste tombe. C'est la meilleure pratique de focus-training qui existe, à mon avis. "

Hugh Brockington, 32 ans, un OMer d'environ un an et demi qui vit à Los Angeles, dit qu'OMing a amélioré son intuition, ses relations, ses affaires et sa vie sexuelle aussi. «Mon expérience avec l'OM, ​​en tant qu'homme, a été celle du réveil. J'ai remarqué que je ne prends plus tellement les choses personnellement, que mon intuition a augmenté et que j'ai réveillé un tout nouvel aspect de ma sexualité [que je n'avais] jamais connue », raconte le coach de santé, entraîneur physique et chanteur / interprète à YJ. «Avant l'OM, ​​je n'avais jamais eu de relations sexuelles avec une femme; j'ai automatiquement supposé que je n'étais sexuellement attiré que par les hommes et [j'avais] joué ma vie uniquement dans cet espace. J'avais la conviction qu'aucune femme ne voudrait expérimenter / jouer avec Grâce à l'OM, ​​j'ai pu franchir un portail sûr et efficace pour me permettre de surmonter mes blocages mentaux.J'ai [ouvert ma vie sexuelle] aux femmes et dans le processus, mes relations sexuelles avec des hommes et partout ont été explosives, puissantes et amusantes. "

En fin de compte, OMing est vraiment une question de connexion, dit Batuski. "Cela se traduit par des conversations avec la famille, les amis, votre patron, votre vie sexuelle, vos relations. La façon dont [les gens qui OM] peuvent écouter et se connecter est nuit et jour avec des gens qui ne font pas OM."

Pour plus d'informations, consultez:

  • Sexe lent  par Nicole Daedone 
  • Cours en ligne gratuit de OneTaste
  • L'application OM, qui comprend un guide virtuel sur la façon d'apprendre la technique de caresse et également un chronomètre guidé qui vous guide tout au long de la pratique. 
  • Cours en personne dans les quatre établissements OneTaste: New York, San Francisco, Los Angeles et Londres.
  • Coaching privé

Voir aussi  4 poses pour approfondir l'intimité et renforcer les relations

Recommandé

10 conseils pour pratiquer Virasana en toute sécurité
Activez votre vérité et votre abondance avec ces poses d'autonomisation
5 conseils pour améliorer (presque) n'importe quelle pose