Vous vous sentez en colère et vous n'arrivez pas à laisser tomber? Cette séquence peut aider

L'un des plus grands éléments de guérison de mon traumatisme a été de faire la paix avec ma colère, un processus nécessaire qui a malheureusement été retardé par tous les contournements spirituels que j'ai rencontrés au sein de la communauté du yoga où je cherchais la guérison.

Je cherchais des moyens de trouver la paix en moi et on me disait constamment que la colère était mauvaise et que le pardon et l'amour étaient les vraies réponses. Aussi bien intentionné que ce conseil ait pu être, ce sont des conneries. Vous ne pouvez pas contourner la colère et passer au pardon. La colère est une réponse nécessaire et appropriée aux situations dans lesquelles nous avons été physiquement ou émotionnellement blessés, manipulés ou trompés. Se refuser le droit de se sentir en colère quand on a été blessé, c'est nier une partie de notre humanité. La colère doit être ressentie avant de pouvoir être libérée.

Voir aussi  Maîtrisez l'alchimie de vos émotions pour transformer la colère, la haine et la douleur en qualités supérieures

La colère à l'ère de #MeToo

Au moment où j'écris ces lignes, plus de 400 cadres et employés de haut niveau dans divers secteurs ont été dénoncés pour agression sexuelle et harcèlement à la suite du mouvement #MeToo, entraînant des démissions, des licenciements, des suspensions et des arrestations. C'est un sentiment d'indignation collective qui ouvre une conversation mondiale sur la violence sexuelle et contribue à créer un avenir plus sûr pour les femmes du monde entier. Une colère saine nous aide à créer les limites nécessaires, nous donne le pouvoir d'agir et d'activisme et nous aide à lutter contre l'injustice.

Cependant, la colère peut facilement devenir toxique sans un exutoire sain. Ma colère a été une source majeure de culpabilité et de honte dans ma vie. Bien que j'aie généralement évité les conflits et les confrontations, la rage qui m'envahissait lorsque j'étais déclenchée m'a laissé choqué, effrayé et profondément honteux. En tant que personne qui a subi des abus, je ne pouvais pas comprendre comment une partie de moi pouvait être bonne si je portais en moi la même colère bouillonnante que ceux qui m'avaient maltraité. Dans mon esprit, seules les personnes abusives se mettaient en colère, alors j'ai créé une fausse croyance que j'étais  intrinsèquement mauvaise.

Voir aussi  10 professeurs de yoga éminents partagent leurs histoires #MeToo

J'étais terrifiée à l'idée que si les gens savaient à quel point j'étais vraiment en colère, personne ne pourrait m'aimer. J'ai donc fait tout ce qui était en mon pouvoir pour le repousser, le cacher et nier son existence. Cela ne marche jamais. La suppression de nos émotions crée une accumulation toxique qui conduit à une implosion inévitable (s'effondrer sur nous-mêmes) ou à une explosion (s'en prendre aux autres). Pour empêcher notre colère de devenir toxique, nous devons nous permettre de la ressentir et de l'exprimer de manière constructive.

Travailler avec notre colère de manière constructive signifie la rencontrer avec conscience et écouter avec compassion ce qu'elle a à dire. La colère a toujours un message sous-jacent. Lorsque nous retirons le rideau, il y a généralement une autre émotion qui se cache derrière, comme la déception, la peur, le chagrin ou la honte. Écouter notre colère sans crier ni cingler jette les bases d'une communication saine, de l'affirmation de soi et de l'autonomisation.

La séquence suivante a été créée pour honorer votre colère et lui donner un espace sacré pour être ressentie, émue et libérée. Il s'ouvre sur un souffle revigorant de pratique du feu pour aider à révéler la colère latente. La séquence passe ensuite au travail central de chauffage, aux arts martiaux et aux rebondissements profonds, qui activent tous notre troisième chakra, le plexus solaire ou chakra manipura. C'est ici que résident la colère et la frustration non résolues. Je vous encourage à respirer dans vos émotions et à laisser tout ce que vous avez supprimé remonter à la surface. Nous terminons avec une technique de respiration rafraîchissante pour ramener notre corps et notre esprit à l'équilibre.

Séquence de yoga primordiale pour libérer la colère

1. Souffle de feu

Trouvez une position assise confortable et pratiquez la respiration du feu pendant 3 minutes. Définissez l'intention de libérer toute colère ou frustration à laquelle vous vous êtes accroché. Permettez à toute colère réprimée de s'élever du bas de votre ventre et de se libérer lorsque vous expirez.

À la fin de votre pratique du souffle du feu, ouvrez vos paumes, tendez les bras vers le ciel et permettez-vous d'exprimer votre colère. Criez au sommet de vos poumons pendant quelques secondes pour libérer toute émotion restante. Ensuite, relâchez lentement vos bras à vos côtés et prenez quelques instants pour vous asseoir tranquillement et observer ce que vous ressentez. Quelque chose a-t-il changé? Vous sentez-vous plus léger? Vous sentez-vous plus autonome? Qu'avez-vous ressenti de vous donner la permission de crier?

Voir aussi  Anatomie 101: Comment exploiter la puissance réelle de votre respiration

2. Navasana ( pose du bateau)

Commencez en position assise. Allongez votre colonne vertébrale et soulevez votre poitrine. Penchez-vous légèrement en arrière en pliant les genoux et en soulevant vos pieds du sol. Continuez à allonger votre colonne vertébrale en pressant vos genoux ensemble et en soulevant vos tibias parallèlement au sol. Tendez vos bras vers l'avant et adoucissez vos épaules loin de vos oreilles. Tenez pendant 5 cycles de respiration. Si vous êtes d'humeur pour plus de défi, engagez les muscles de vos cuisses pour redresser vos jambes devant vous.

Avantages : Cette pose renforce votre tronc, vos fléchisseurs de hanche, vos quadriceps et vos muscles du dos; crée la confiance; et vous connecte à votre centre.

Voir aussi  Besoin d'un bon entraînement? Ces 10 séquences principales vous mettront en feu

3. Crunchs de bicyclette

Allongez-vous par terre sur le dos. Amenez vos mains derrière votre tête avec vos coudes larges. En expirant, soulevez la tête et les omoplates du sol, en faisant attention de ne pas tirer ou tendre votre cou et ramenez vos genoux vers votre poitrine. Inspirez et redressez votre jambe gauche en planant à quelques centimètres du sol. Gardez le bas du dos à plat sur le sol et vos côtes avant serrées. Expirez en faisant pivoter le haut de votre corps vers la droite et tirez votre coude gauche vers votre genou droit. Changez de côté de manière fluide (comme si vous pédaliez sur un vélo avec vos jambes) pour effectuer une répétition. Faites 2 séries de 10 répétitions.

Avantages : Cette pose renforce vos muscles abdominaux, en particulier votre grand droit de l'abdomen, ou abs «six-pack», et vos obliques; aide à améliorer la circulation sanguine vers vos organes internes; facilite la digestion; et crée un sentiment de force et de confiance.

Voir aussi  Ces 3 exercices renforceront votre tronc - rapidement

4. Poinçons de position du cheval

Tenez-vous droit et écartez vos pieds environ deux fois plus large que la largeur des hanches. Expirez en pliant les genoux pour tomber dans un squat à jambes larges, également connu sous le nom de position de cheval. Gardez votre colonne vertébrale allongée en soulevant la couronne de votre tête tout en allongeant votre coccyx vers le sol. Empilez vos épaules directement sur vos hanches et serrez vos côtes avant pour engager votre tronc.

Faites les poings avec les deux mains, les jointures vers le haut, et serrez vos coudes fermement contre votre corps. Inspirez et ramenez vos coudes en arrière, en serrant vos omoplates ensemble, et tirez vos poings vers votre corps juste en dessous de vos côtes inférieures. Expirez et étendez votre bras droit vers l'avant dans une position de frappe droite en gardant votre bras à hauteur d'épaule. Votre avant-bras et votre main tournent lorsque vous frappez, de sorte que vos articulations se retrouvent vers le bas. Gardez votre bras gauche serré au niveau de votre hanche gauche. Lors de votre prochaine expiration, envoyez votre bras gauche droit avec puissance dans un coup droit, en faisant pivoter vos articulations vers le bas. Rétractez simultanément votre bras droit à la position du coude plié au niveau de votre hanche. Expirez avec force par la bouche, avec un son shhhhh audible . Faites 3 séries de 10 coups de poing.

OPTION

Dans les arts martiaux, la position du cheval est traditionnellement pratiquée avec les pieds parallèles et les orteils pointés vers l'avant, mais si cela provoque une gêne dans vos genoux, vous pouvez légèrement tourner les orteils et faire pointer vos genoux dans la même direction que vos orteils.

Avantages : Cette pose renforce vos jambes, vos fessiers, vos hanches, vos genoux, vos chevilles, vos épaules, vos bras, votre colonne vertébrale et votre tronc; libère la colère et la frustration et renforce la confiance et le pouvoir.

Voir aussi  Pourquoi votre diaphragme pourrait être le changeur de jeu de force fondamentale que vous avez négligé

5. Twisting Crescent

Commencez par Crescent Lunge. Expirez et rapprochez vos mains au centre de votre poitrine, les coudes larges. Faites pivoter votre torse vers la droite en vous penchant en avant, en gardant votre colonne vertébrale allongée. Accrochez votre coude gauche à l'extérieur de votre cuisse droite, juste au-dessus de votre genou. Appuyez votre coude contre votre jambe extérieure pour créer un effet de levier pour approfondir votre torsion lorsque vous ouvrez votre poitrine. Adoucissez vos épaules loin de vos oreilles, passez la main à travers le sommet de votre tête et appuyez sur votre jambe arrière droite, atteignant votre talon gauche. Dessinez votre bas-ventre pendant que vous vous tordez, en soulevant votre torse de votre cuisse. Tenez la pose pendant 5 cycles de respiration, puis répétez du côté opposé.

Avantages:  Cette pose renforce vos jambes, vos fessiers, votre colonne vertébrale et votre tronc; étire vos fléchisseurs de la hanche; ouvre votre poitrine et vos épaules; crée de la mobilité dans votre colonne vertébrale; améliore l'équilibre; aide à améliorer la circulation sanguine vers vos organes internes; facilite la digestion; et aide à libérer la colère et la frustration.

Voir aussi  Offrez un plaisir à votre dos avec cette série de rebondissements

6. Twist assis

Commencez assis avec votre colonne vertébrale allongée et les deux jambes tendues devant vous. Pliez votre genou droit et tirez votre talon droit vers votre os assis droit. Soulevez votre jambe droite et croisez votre pied droit sur votre jambe gauche. Gardez votre genou droit plié et placez votre pied droit à plat sur le sol juste à l'extérieur de votre cuisse externe gauche. Inspirez et atteignez votre bras gauche vers le plafond. Expirez, faites pivoter votre torse vers la droite, pliez votre coude gauche et amenez votre coude gauche à l'extérieur de votre cuisse droite avec vos doigts pointés vers le haut. Placez votre main droite directement derrière vous, écartez votre épaule de votre oreille, continuez à soulever votre colonne vertébrale et élargissez votre poitrine. Regardez par-dessus votre épaule droite. Tenez cette posture pendant 3 à 5 cycles de respiration en visualisant les émotions négatives qui sortent du corps comme l'eau d'un chiffon humide.Répétez de l'autre côté.

OPTION

Au lieu de garder votre jambe gauche droite, pliez-la vers votre os assis droit. Il s'agit d'une variation légèrement plus profonde qui crée un léger étirement supplémentaire dans la hanche, le genou et la cheville gauches.

Avantages : Cette pose tonifie votre abdomen; augmente le flux sanguin vers vos organes digestifs, ce qui améliore la digestion; crée de la force et de la mobilité dans votre colonne vertébrale; aide à soulager certains types de maux de dos; libère la colère et la frustration; et ouvre ta poitrine.

Voir aussi  Une séquence de Cyndi Lee, déconstruite

7. Janu Sirsasana (flexion avant de la tête aux genoux)

Asseyez-vous sur le sol avec les deux jambes droites devant vous. Si vous avez besoin d'un soutien supplémentaire, placez une couverture sous vos fesses. Pliez votre genou droit et amenez la plante de votre pied droit à l'intérieur de votre cuisse gauche. Inspirez, asseyez-vous bien et élargissez votre poitrine en atteignant le sommet de votre tête vers le plafond. Expirez, faites pivoter doucement votre torse vers votre genou gauche et repliez votre torse sur votre jambe gauche. Atteignez vos bras vers votre pied et entrelacez vos doigts autour de la plante de votre pied si possible. Détendez votre cou et baissez votre regard.

OPTION

Reposez votre front sur un traversin pour un soutien et un confort supplémentaires. Tenez la pose pendant 5 cycles de respiration, puis répétez du côté opposé.

Voir aussi 4 poses pour approfondir l'intimité et renforcer les relations

8. Souffle rafraîchissante

Terminez votre pratique avec 5 cycles de respiration rafraîchissante pour équilibrer et rafraîchir votre corps après une pratique très chaude. Pendant que vous respirez, visualisez toute colère, frustration ou agitation restante quittant doucement votre corps. Terminez en vous asseyant tranquillement pendant quelques instants et observez ce que vous ressentez.

Extrait avec la permission de The Courage to Rise par Liz Arch.

Recommandé

3 histoires extraordinaires de guérison par le yoga
Flexibilité de travail dans l'une des plus anciennes poses du yoga
Une pratique de yoga à domicile pour construire un dos solide