Poses de yoga pour le système de chakra

Il y a sept chakras, ou centres d'énergie, dans le corps qui sont bloqués par une tension de longue date et une faible estime de soi. Mais pratiquer des poses qui correspondent à chaque chakra peut libérer ces blocages et ouvrir le chemin vers une conscience supérieure.

Le système de chakra fournit une base théorique pour affiner notre pratique du yoga en fonction de notre personnalité et de nos circonstances uniques. Traditionnellement, les Indiens considéraient le corps comme contenant sept chakras principaux, disposés verticalement de la base de la colonne vertébrale au sommet de la tête. Chakra est le mot sanskrit pour roue, et ces «roues» étaient considérées comme des vortex d'énergie en rotation.

Chaque chakra est associé à des fonctions particulières dans le corps et à des problèmes de vie spécifiques et à la façon dont nous les gérons, à la fois à l'intérieur de nous-mêmes et dans nos interactions avec le monde. En tant que centres de force, les chakras peuvent être considérés comme des sites où nous recevons, absorbons et distribuons les énergies vitales. À travers des situations externes et des habitudes internes, telles que des tensions physiques de longue date et des concepts de soi limitants, un chakra peut devenir déficient ou excessif - et donc déséquilibré.

Ces déséquilibres peuvent se développer temporairement avec des défis situationnels, ou ils peuvent être chroniques. Un déséquilibre chronique peut provenir d'expériences de l'enfance, de douleurs ou de stress passés et de valeurs culturelles intériorisées. Par exemple, un enfant dont la famille déménage chaque année dans un état différent peut ne pas apprendre ce que c'est que de se sentir enraciné dans un endroit, et elle peut grandir avec un premier chakra déficient.

Un chakra déficient ne reçoit ni l'énergie appropriée ni ne manifeste facilement l'énergie de ce chakra dans le monde. Il y a un sentiment d'être physiquement et émotionnellement fermé dans la zone d'un chakra déficient. Pensez aux épaules affaissées de quelqu'un qui est déprimé et solitaire, son chakra du cœur s'éloignant dans sa poitrine. Le chakra déficient doit s'ouvrir.

Lorsqu'un chakra est excessif, il est trop surchargé pour fonctionner de manière saine et devient une force dominante dans la vie d'une personne. Une personne avec un cinquième chakra (gorge) excessif, par exemple, pourrait trop parler et être incapable de bien écouter. Si le chakra était déficient, elle pourrait éprouver de la retenue et des difficultés lors de la communication.

Suivant: Muladhara Chakra (racine)

Chakra Muladhara (racine)

Mon élève Anne m'a récemment appelé pour planifier une séance de yoga privée. Il y a quelques mois, elle avait déménagé de la Géorgie à la région de la baie pour le travail de son mari et elle avait du mal à trouver un nouvel emploi en tant que graphiste. Même si elle se sentait bien au sujet de leur déménagement, sa maison ne lui était pas familière, ses proches à Atlanta lui manquaient, elle s'inquiétait de trouver du travail et elle se sentait fatiguée et inquiète de tomber avec un rhume.

Si Anne avait consulté un conseiller en emploi, un thérapeute et un médecin, chacun de ses problèmes aurait pu être traité séparément - et elle pourrait certainement les résoudre avec succès de cette manière. Mais parce que pendant des années j'ai regardé la vie en utilisant la lentille du système des chakras, une façon de comprendre la vie humaine qui est tissée à la fois dans le yoga et la médecine traditionnelle indienne, j'ai pu voir le terrain d'entente dans toutes les questions d'Anne. Plus important encore, j'ai pu suggérer des poses de yoga et d'autres pratiques qui, j'en étais assez sûr, la soutiendraient pour faire face à chacun de ses défis.

Les symptômes d'Anne me ressemblaient à une première carence en chakra. Ce n'était guère surprenant, car les récents changements dans sa vie lui ont présenté des défis classiques pour les premiers chakras. Centré sur le périnée et la base de la colonne vertébrale et appelé Muladhara Chakra ( Chakra racine), ce vortex d'énergie est impliqué dans la prise en charge de nos besoins de survie, l'établissement d'un sens sain d'ancrage, de bons soins de base du corps et de purge du corps. de déchets. Les parties du corps associées comprennent la base de la colonne vertébrale, les jambes, les pieds et le gros intestin.

Les circonstances qui tirent nos racines et provoquent une première carence en chakra (comme celle d'Anne) incluent les voyages, la réinstallation, la peur et de grands changements dans notre corps, notre famille, nos finances et nos affaires. Certaines personnes, souvent celles qui ont un esprit occupé et une imagination active, n'ont pas besoin de défis particuliers pour devenir déficient dans ce chakra; ils se sentent la plupart du temps sans fondement, vivant plus dans la tête que dans le corps.

Nous éprouvons des carences dans ce chakra comme des «crises de survie». Qu'elles soient légères ou graves - que vous ayez été expulsé, fait faillite ou simplement grippée - ces crises exigent généralement beaucoup d'attention immédiate. D'autre part, les signes d'excès dans le premier chakra incluent la cupidité, la thésaurisation de biens ou d'argent, ou la tentative de vous ancrer en prenant beaucoup de poids.

Il existe de nombreuses postures de yoga qui corrigent les déséquilibres des premiers chakras, nous ramènent à notre corps et à la terre et nous aident à expérimenter la sûreté, la sécurité et le calme. Muladhara Chakra est associé à l'élément terre, représentant la terre physique et émotionnelle, et à la couleur rouge, qui a une vibration plus lente que les couleurs qui symbolisent les autres chakras.

Pour l'aider à avancer, Anne et moi avons commencé par nous concentrer sur ses pieds, car toutes les poses qui étirent et renforcent les jambes et les pieds aident le premier chakra. Elle a fait rouler une balle de tennis sous un pied puis sous l'autre, en appuyant dessus pour aider à réveiller les semelles (un mini traitement d'acupression) et ouvrir les «portes» des pieds. Pour stimuler les orteils et les encourager à se répandre pour des poses debout, elle s'est assise les jambes croisées et a lacé ses doigts entre ses orteils, allant de la plante du pied au sommet du pied. Puis elle s'est agenouillée, a recroquevillé ses orteils et s'est assise dessus pendant une minute. Après ces échauffements, nous avons fait une heure d'ouverture des mollets, des étirements des ischio-jambiers et des poses debout pour l'aider à ouvrir et à renforcer le bas de son corps et à attirer son attention vers le bas.

Lorsque nos ischio-jambiers sont tendus, la contraction crée le sentiment que nous sommes constamment prêts à fuir. Alors qu'Anne étirait lentement l'arrière de ses jambes en Uttanasana (Debout vers l'avant) et Janu Sirsasana (Pose de la tête au genou), elle a reçu certains des cadeaux du premier chakra: calme, patience et volonté de ralentir et rester au même endroit. En renforçant ses quadriceps et en ouvrant ses ischio-jambiers, elle a renouvelé sa confiance et son engagement pour les prochaines étapes de sa vie. Ses craintes se calmèrent alors qu'elle se permettait de faire confiance à la terre et à son corps.

Anne et moi avons terminé notre séance par des poses réparatrices pacifiques, comme Supta Baddha Konasana (Pose inclinée à angle lié), Salamba Savasana (Pose de cadavre soutenue) et Salamba Balasana (Pose de l'enfant soutenu), qui toutes règlent un esprit hyperactif et nous encouragent à abandonnez-vous à la gravité. À la fin de notre séance, elle ne se sentait plus aussi inquiète. À la maison dans son corps, elle était mieux préparée aux défis auxquels elle était confrontée.

Précédent: IntroductionSuivant: Svadisthana Chakra (hanches, sacrum, organes génitaux)

Svadisthana Chakra (hanches, sacrum, organes génitaux)

En sanskrit, le deuxième chakra s'appelle Svadisthana, qui se traduit par «sa propre place ou base», indiquant à quel point ce chakra est crucial dans nos vies. Un étudiant qui est confronté à des problèmes de deuxième chakra connaîtrait des préoccupations très différentes de celles d'Anne. Mettre les choses en ordre était le travail du premier chakra. Les tâches du deuxième chakra incluent permettre des mouvements émotionnels et sensuels dans notre vie, s'ouvrir au plaisir et apprendre à «suivre le courant». Associé aux hanches, au sacrum, au bas du dos, aux organes génitaux, à l'utérus, à la vessie et aux reins, ce chakra est impliqué dans la sensualité, la sexualité, les émotions, l'intimité et le désir. Toutes les choses aqueuses de nous ont à voir avec ce chakra: circulation, miction, menstruation, orgasme, larmes. L'eau coule, se déplace et change, et un deuxième chakra sain nous permet de le faire aussi.

Essayer d'influencer le monde extérieur n'est pas du ressort du deuxième chakra. Au lieu d'exiger que notre corps ou une relation soit différent, le deuxième chakra nous encourage à ressentir les sentiments qui surgissent lorsque nous nous ouvrons à la vie telle qu'elle est. En nous autorisant à accepter ce qui est, nous goûtons la douceur (et l'amertume) de la vie. Lorsque nous relâchons notre résistance à la vie, nos hanches lâchent, nos organes reproducteurs deviennent moins tendus et nous sommes ouverts à l'expérience de notre sensualité et de notre sexualité.

Avec le deuxième chakra au bassin, les autres chakras pairs (le quatrième, au cœur, et le sixième, au troisième œil) sont concernés par les qualités «féminines» de relaxation et d'ouverture. Ces chakras exercent nos droits de ressentir, d'aimer et de voir. Les chakras impairs, trouvés dans les jambes et les pieds, le plexus solaire, la gorge et la couronne de la tête, sont concernés par l'effort «masculin» d'appliquer notre volonté dans le monde, affirmant nos droits d'avoir, de demander, de parler , et de savoir. Les chakras masculins et impairs ont tendance à déplacer l'énergie à travers nos systèmes, la poussant dans le monde et créant de la chaleur et de la chaleur. Les chakras féminins pairs refroidissent les choses, attirant l'énergie vers l'intérieur.

Dans le monde moderne, les principes masculins et féminins de la vie sont déséquilibrés: l'énergie masculine d'action et d'expression l'emporte trop souvent sur l'énergie féminine de sagesse et d'acceptation, provoquant un stress accru dans nos vies. Tant de gens ont adopté une éthique de travail déséquilibrée qui se moque du plaisir et laisse peu de temps pour le plaisir ou la détente. Après s'être concentrée sur son deuxième chakra lors d'un récent atelier, une étudiante m'a confié à quel point il était difficile de se permettre du plaisir dans sa vie de bourreau de travail. Nous avons créé un plan pour qu'elle se donne 20 minutes par jour consacrées uniquement au pouvoir de guérison du plaisir: écouter de la musique, faire du yoga doux, se faire masser. Nos vies nous offrent de nombreuses occasions de nous exprimer et d'être actifs; dans notre pratique du yoga et ailleurs,nous devons nous assurer de compléter cela par la relaxation et la réceptivité. L'harmonie nécessite un équilibre. En yoga, cela signifie créer une pratique qui allie force et flexibilité, effort et abandon. Tout déséquilibre dans votre pratique du yoga se reflétera dans vos chakras.

Dans une culture aussi confuse que la nôtre concerne la sexualité, le plaisir et l'expression émotionnelle, il existe un nombre infini de voies vers un deuxième chakra déséquilibré. Par exemple, les personnes qui ont grandi dans un environnement où les émotions ont été réprimées ou le plaisir refusé seront plus susceptibles de manquer d'énergie dans le deuxième chakra. Les symptômes d'une deuxième carence en chakra comprennent la peur du plaisir, le fait d'être déconnecté des sentiments et la résistance au changement. Les problèmes sexuels et l'inconfort dans le bas du dos, les hanches et les organes reproducteurs peuvent également signifier que ce chakra nécessite une attention particulière. Les abus sexuels pendant l'enfance peuvent conduire à se sentir enfermé dans ce chakra ou à faire de l'énergie sexuelle la partie la plus dominante de la personnalité. Un deuxième chakra excessivement chargé peut se révéler par un comportement trop émotionnel, une dépendance sexuelle,ou de mauvaises limites. L'excès peut également résulter d'un environnement familial où il y a un besoin constant de stimulation agréable (divertissement, fête) ou de drame émotionnel fréquent.

Les asanas du deuxième chakra nous aident avec adaptabilité et réceptivité. La position des jambes en Gomukhasana (Cow Face Pose), la flexion vers l'avant avec les jambes dans la première étape d'Eka Pada Rajakapotasana (Pigeon Pose), Baddha Konasana (Bound Angle Pose), Upavistha Konasana (Open Angle Pose), et d'autres hanches et aines les ouvreurs offrent tous une liberté de mouvement dans le bassin. Ces ouvreurs de hanche et d'aine ne devraient jamais être forcés, car ils nécessitent la subtile résistance féminine de la sensibilité et de l'abandon.

Précédent: Muladhara Chakra (racine) Suivant: Manipura Chakra (nombril, plexus solaire)

Manipura Chakra (nombril, plexus solaire)

Situé dans la zone du plexus solaire, du nombril et du système digestif, le troisième chakra ardent s'appelle Manipura , le «joyau lustré». Associé à la couleur jaune, ce chakra est impliqué dans l'estime de soi, l'énergie guerrière et le pouvoir de transformation; il régit également la digestion et le métabolisme. Un troisième chakra sain et fougueux nous aide à surmonter l'inertie, relançant notre attitude de «se lever et partir» afin que nous puissions prendre des risques, affirmer notre volonté et assumer la responsabilité de notre vie. Ce chakra est également le lieu de notre rire profond du ventre, de notre chaleur, de notre aisance et de la vitalité que nous recevons en effectuant un service désintéressé.

La prise de risque sensée est un moyen de gagner en confiance et de faire fléchir les muscles de votre troisième chakra. Pour certaines personnes, un risque est de retomber de Tadasana (posture de montagne) à Urdhva Dhanurasana (pose d'arc ascendant); pour d'autres, cela pourrait simplement être leur premier cours de yoga. Les risques peuvent impliquer la confrontation, l'établissement de limites ou la demande de ce dont nous avons besoin - toutes les manières de récupérer notre pouvoir.

Les problèmes digestifs, les troubles de l'alimentation, le sentiment d'être une victime ou une faible estime de soi peuvent tous être des indications d'un troisième chakra déficient. Lorsque vous vous sentez impuissant ou que vous avez besoin de vous ressourcer, les poses du troisième chakra attirent les flammes de votre feu intérieur et restaurent la vitalité afin que vous puissiez vous déplacer à partir de la force de votre cœur. Pratiquez Surya Namaskar (salutation au soleil), des renforçateurs abdominaux comme Navasana (pose de bateau), Ardha Navasana (pose de demi-bateau) et Urdhva Prasarita Padasana (levées de jambes), des poses de guerriers, des torsions et Bhastrika Pranayama (souffle à soufflet ou souffle de feu) .

Le perfectionnisme, la colère, la haine et trop d'emphase sur le pouvoir, le statut et la reconnaissance révèlent un troisième chakra excessif. De plus, absorber plus de tout ce que vous pouvez assimiler et utiliser indique également un excès. Les backbends passifs réparateurs qui refroidissent le feu du ventre agissent comme des agents calmants pour l'excès du troisième chakra.

Nous vivons à une époque où il y a peu d'encouragement à prêter attention aux niveaux d'énergie naturelle de notre corps et à lui donner ce dont il a besoin. Très souvent, lorsque nous sommes vraiment fatigués, nous ignorons notre désir de repos et manipulons notre corps avec de la caféine, du sucre et d'autres stimulants pour créer un faux sentiment d'énergie. Lorsque nous sommes trop stimulés et que nous voulons nous détendre ou attirer vers l'intérieur, de nombreuses personnes se tournent vers la suralimentation, l'alcool ou la drogue pour ralentir. Le yoga nous offre un choix différent: écouter ce dont notre corps a besoin et se nourrir vraiment, en utilisant des asanas et des pratiques de pranayama appropriées pour créer plus d'énergie ou de relaxation. Une fois que nous avons fait cela, nous pouvons avoir un avant-goût de notre véritable pouvoir personnel.

Précédent: Svadisthana Chakra (hanches, sacrum, organes génitaux) Suivant: Anahata Chakra (coeur)

Anahata Chakra (coeur)

Le quatrième chakra, le chakra du cœur, repose au centre du système de chakra, au cœur de notre esprit. Son emplacement physique est le cœur, le haut de la poitrine et le haut du dos. Le quatrième est le point d'équilibre, intégrant le monde de la matière (les trois chakras inférieurs) avec le monde de l'esprit (les trois chakras supérieurs). À travers le chakra du cœur, nous nous ouvrons et nous connectons avec l'harmonie et la paix. La santé de notre centre cardiaque enregistre la qualité et le pouvoir de l'amour dans notre vie. En sanskrit, le chakra du cœur est appelé Anahata , ce qui signifie «non frappé» ou «indemne». Son nom implique qu'au plus profond de nos histoires personnelles de rupture et de douleur dans notre cœur, il y a une plénitude, un amour sans bornes et une source de compassion.

L'élément de ce chakra est l'air. L'air se propage et dynamise. Comme l'eau, l'air prend la forme de tout ce qu'il remplit, mais il est moins soumis à la gravité que l'eau. Lorsque vous vous sentez emporté par l'amour, vous devez souvent replanter votre premier chakra pour rester ancré. L'air imprègne le souffle, donc la pratique du pranayama aide à équilibrer et à tonifier ce chakra. Toutes les formes de Pranayama peuvent vous aider à utiliser plus d'air, plus de prana, augmentant ainsi votre vitalité et votre enthousiasme pour la vie.

Si vous remarquez que vous êtes assis avec la tête en avant, les épaules arrondies et la poitrine affaissée, c'est le bon moment pour commencer à pratiquer les postures du quatrième chakra pour donner à votre cœur un peu d'espace pour respirer. Lorsque nous dirigeons avec notre tête et non avec le cœur, nous pouvons être trop concentrés sur la pensée et avoir tendance à nous couper des émotions et du corps. Lorsque le chakra du cœur est déficient, vous pouvez ressentir des sentiments de timidité et de solitude, une incapacité à pardonner ou un manque d'empathie. Les symptômes physiques peuvent inclure une respiration superficielle, l'asthme et d'autres maladies pulmonaires.

Les asanas qui animent le chakra du cœur comprennent des ouvre-poitrines passifs dans lesquels nous nous cambrons doucement sur une couverture ou un traversin, des étirements d'épaule tels que les positions des bras de Gomukhasana et Garudasana (pose de l'aigle) et des flexions arrière. Étant un chakra féminin pair, le centre du cœur aspire naturellement à se libérer et à lâcher prise. Faire des backbends développe la confiance et l'abandon dont nous avons besoin pour ouvrir pleinement le cœur. Lorsque nous avons peur, il n'y a pas de place pour l'amour et notre corps montre une contraction. Lorsque nous choisissons l'amour, la peur se dissipe et notre pratique prend une qualité joyeuse. Dans de nombreuses poses de flexion arrière, le cœur est positionné plus haut que la tête. C'est merveilleusement rafraîchissant de laisser l'esprit s'éloigner de la position la plus élevée et de conduire avec le cœur.

Certains signes que le chakra du cœur domine votre vie peuvent inclure la codépendance, la possessivité, la jalousie, les maladies cardiaques et l'hypertension artérielle. Pour ces symptômes, les virages vers l'avant sont le meilleur antidote, car ils ancrent la terre et favorisent l'introspection. Alors que les personnes ayant des chakras du cœur déficients doivent s'ouvrir pour recevoir plus pleinement l'amour, celles qui ont des chakras du cœur excessifs trouvent la guérison en ralentissant pour découvrir en elles-mêmes la nourriture qu'elles recherchaient des autres.

Le moyen le plus puissant d'ouvrir, de dynamiser et d'équilibrer non seulement le chakra du cœur, mais tous nos chakras est de s'aimer soi-même et les autres. L'amour est le plus grand guérisseur. Dans notre pratique du hatha yoga, se souvenir de ce que nous aimons et apprécions lorsque nous pratiquons les asanas du quatrième chakra améliore le pouvoir des poses et notre bien-être général.

Précédent: Manipura Chakra (nombril, plexus solaire) Suivant: Visuddha Chakra (gorge)

Visuddha Chakra (gorge)

Puisque le chakra du cœur est le pont entre les centres énergétiques inférieurs, plus physiques et les centres supérieurs, plus métaphysiques, alors que nous montons à travers les chakras, le cinquième est le premier principalement axé sur le plan spirituel. Le chakra de la gorge, Visuddha , est associé à la couleur bleu turquoise et aux éléments son et éther, le champ de vibrations subtiles que les anciens Indiens croyaient imprégnait l'univers. Situé dans le cou, la gorge, la mâchoire et la bouche, le chakra Visuddha résonne avec notre vérité intérieure et nous aide à trouver un moyen personnel de transmettre notre voix au monde extérieur. Le rythme de la musique, la créativité de la danse, la vibration du chant et la communication que nous faisons à travers l'écriture et la parole sont tous des moyens du cinquième chakra de nous exprimer.

Visuddha signifie «pur» ou «purification». La purification du corps par l'attention portée à l'alimentation, au yoga, à la méditation et à l'exercice nous ouvre à l'expérience des aspects plus subtils des chakras supérieurs. Certains yogis remarquent que boire plus d'eau et abandonner des produits tels que le tabac et les produits laitiers aide à détendre le cou et les épaules et à clarifier la voix. De plus, le son lui-même purifie. Si vous pensez à ce que vous ressentez après avoir chanté des kirtans indiens, lu de la poésie à haute voix ou simplement chanté avec votre musique préférée, vous reconnaîtrez comment les vibrations et les rythmes affectent positivement votre corps, jusqu'au niveau cellulaire.

Un manque d'énergie dans ce chakra entraîne une raideur de la nuque, une tension des épaules, des grincements de dents, des troubles de la mâchoire, des maux de gorge, une thyroïde sous-active et une peur de parler. Une conversation excessive, une incapacité à écouter, des difficultés d'audition, un bégaiement et une thyroïde hyperactive sont tous liés à l'excès de ce chakra. Selon les maux, différents étirements du cou et des ouvre-épaules, y compris Ustrasana (pose de chameau), Setu Bandha Sarvangasana (pose de pont), Sarvangasana (épaule) et Halasana (pose de charrue), peuvent aider le cinquième chakra.

Précédent: Anahata - CoeurSuivant: Ajna - Troisième œil

Ajna Chakra (troisième œil)

Vous souvenez-vous du rêve de la nuit dernière? Pouvez-vous imaginer comment vous aimeriez que votre corps se sente demain? Ces capacités imaginatives - visualiser le passé, créer des images positives de l'avenir et fantasmer - sont tous des aspects d' Ajna Chakra , dont le nom sanscrit signifie à la fois «le centre de perception» et «le centre de commande». Associé à l'élément lumière et à la couleur bleu indigo, le sixième chakra est situé entre et juste au-dessus des yeux physiques, créant le troisième œil spirituel. Alors que nos deux yeux voient le monde matériel, notre sixième chakra voit au-delà du physique. Cette vision comprend la clairvoyance, la télépathie, l'intuition, le rêve, l'imagination et la visualisation.

Le sixième chakra est impliqué à la fois dans la création et la perception de l'art et dans la reconnaissance que ce que nous voyons a un impact puissant sur nous. Même lorsque nous n'en sommes pas conscients, nous sommes tous sensibles aux images que nous trouvons dans notre environnement. Je me souviens d'avoir grandi à Los Angeles à l'adolescence et d'avoir vu des tas de panneaux publicitaires annonçant des boissons alcoolisées et des cigarettes. Les regarder ne me faisait pas me sentir en bonne santé ou heureuse; au lieu de cela, cela m'a donné le message que j'avais besoin de médicaments pour me sentir complète. Ensuite, je suis allé en Thaïlande en tant qu'étudiant d'échange étranger au lycée. J'ai vu des statues de Bouddha dans les rues au lieu de panneaux publicitaires, et ces figures sereines et majestueuses ont éveillé mon lien avec la paix intérieure.

Lorsque le troisième œil est excessivement chargé d'énergie, nous éprouvons des maux de tête, des hallucinations, des cauchemars et des difficultés de concentration. Lorsque ce chakra est déficient, nous avons une mauvaise mémoire, des problèmes oculaires, des difficultés à reconnaître les schémas et ne pouvons pas bien visualiser.

En tant que professeur de yoga, j'aime parfois travailler avec ce chakra en demandant à mes élèves de porter des bandeaux pendant tout un cours. Privés temporairement de la vue, ce qui fournit un pourcentage si énorme de notre apport sensoriel, les étudiants ont une expérience très fraîche du yoga. Ils ne peuvent pas être distraits par la salle, par d'autres étudiants ou par un regard critique sur leur propre corps. Au lieu de cela, ils font l'expérience du pratyahara, le dessin vers l'intérieur des sens. Après ces cours, les étudiants ont partagé avec moi des idées profondes sur leur corps et leur vie qui se sont manifestées parce que leur vision était dirigée plus profondément en eux-mêmes.

Une autre approche yogique pour soutenir la santé de l'Ajna Chakra consiste à faire des virages avant soutenus, en ajoutant un traversin ou une couverture supplémentaire pour appuyer et stimuler la zone du troisième œil. En outre, créer des images et des visualisations positives est une pratique qui aide à créer un sixième chakra sain. De telles visions affirmatives agissent comme des aimants naturels, attirant la situation imaginée dans votre vie.

Précédent: Visuddha Chakra (gorge) Suivant: Sahasrara Chakra (couronne)

Sahasrara Chakra (Couronne)

Le nom sanscrit du septième chakra est Sahasrara , qui signifie «mille fois». Bien que ce chakra soit représenté par un lotus aux mille pétales (symbole de pureté et de spiritualité), le nombre 1000 n'est pas littéralement signifié; au lieu de cela, cela implique la nature infinie de ce chakra, qui nous fournit notre connexion la plus directe avec le Divin. Bien que certains enseignants associent ce chakra à la couleur violette, il est généralement associé au blanc, une combinaison de toutes les couleurs, tout comme ce chakra synthétise tous les autres chakras.

Le septième chakra est situé au sommet de la tête et sert de couronne du système de chakra, symbolisant l'état le plus élevé d'illumination et facilitant notre développement spirituel. Le septième chakra est comme un halo au sommet de la tête. Dans l'art, le Christ est souvent représenté avec une lumière dorée entourant sa tête, et le Bouddha représenté avec une projection élevée sur le dessus de sa tête. Dans les deux cas, ces images représentent la spiritualité éveillée du Sahasrara Chakra .

L'élément du septième chakra est la pensée, et ce chakra est associé aux fonctions les plus élevées de l'esprit. Même si l'esprit ne peut pas être vu ou ressenti concrètement, il crée les systèmes de croyance qui contrôlent nos pensées et nos actions. Pour donner un petit exemple, mon élève George a fait une grave chute d'un lit superposé quand il était enfant. Maintenant un homme en forme et athlétique dans la quarantaine, il a toujours peur de faire des inversions. Son traumatisme précoce a contribué à créer la conviction qu'être à l'envers était toujours dangereux. Même s'il a maintenant la capacité d'apprendre les inversions en toute sécurité et facilement, sa peur le paralyse et sa croyance devient une prophétie auto-réalisatrice. Comme le pense l'esprit, nous créons nos vies.

L'excès dans ce chakra semble être trop intellectuel ou se sentir membre d'une élite spirituelle ou intellectuelle. Une énergie insuffisante se manifeste par des difficultés à penser par soi-même, de l'apathie, un scepticisme spirituel et du matérialisme.

La méditation est la pratique yogique la mieux adaptée pour équilibrer ce chakra. Tout comme notre corps a besoin d'une douche fréquemment, l'esprit occupé rempli de tant de pensées et de préoccupations a également besoin d'un nettoyage. Pourquoi s'attaquer aux problèmes d'aujourd'hui avec l'esprit confus d'hier? De plus, l'énergie de ce chakra nous aide à expérimenter le Divin, à nous ouvrir à une puissance supérieure ou plus profonde. Toutes les différentes formes de méditation, y compris les pratiques de concentration et de perspicacité, permettent à l'esprit de devenir plus présent, clair et perspicace.

Les anciens hindous associaient les chakras à la déesse serpent endormie, Kundalini. Elle s'enroule autour de la base du premier chakra et, une fois éveillée, fait remonter les canaux d'énergie (nadis) et perce chaque chakra, apportant successivement des états de conscience plus élevés qui culminent dans l'illumination au chakra couronne.

Centrés sur la transcendance, de nombreuses personnes recherchant une conscience supérieure ont ignoré l'importance des chakras inférieurs. Pourtant, nous avons tous besoin d'un soutien solide et solide de nos chakras de base afin de nous ouvrir au spirituel d'une manière saine et intégrée. Les chakras inférieurs se concentrent sur des détails tels que notre maison, notre famille et nos sentiments, tandis que les chakras supérieurs développent des vues de synthèse et de la sagesse qui nous aident à comprendre l'ordre plus grand des choses. Tous nos chakras s'influencent mutuellement et travaillent finalement ensemble. En apprenant à utiliser cet ancien système indien pour comprendre nos vies, nous pouvons mieux comprendre les problèmes personnels qui nécessitent notre attention - et nous pouvons utiliser les techniques du hatha yoga pour ramener nos chakras et nos vies en harmonie.

Précédent: Ajna Chakra (troisième œil)

Recommandé

Projet de yoga de la déesse: méditation en 3 étapes pour inspirer l'intuition
Équipement de yoga pour vous garder au frais dans le yoga chaud: 6 indispensables Asana
Libérez votre colonne vertébrale et le reste suivra