Rencontrez votre prochain professeur: Shiva Rea

Shiva Rea, enseignante en vedette ce mois-ci dans la nouvelle série de Master Class en ligne de Yoga Journal, se fait appeler une alchimiste du mouvement. Depuis qu'elle a obtenu sa maîtrise en arts et cultures du monde et en danse de l'Université de Californie à Los Angeles, Rea a passé 25 ans à honorer et à adapter le yoga et d'autres pratiques de mouvement anciennes afin que ses étudiants puissent expérimenter «un lien avec la méditation du mouvement dans un monde universel. façon." Elle a également développé Prana Flow Vinyasa, qui a ses racines dans le système de yoga de Krishnamacharya. Ici, Rea partage son amour des salutations au soleil, un thème central de sa classe de maître avec YJ. Continuez à lire pour son histoire inspirante et une pratique exclusive. 

Mon amour pour Sun Salutations est double. Comme la plupart des êtres humains, j'aime vraiment la lumière du soleil. Je suis né à Hermosa Beach, en Californie, où j'ai appris à apprécier les levers et couchers de soleil de ma mère. À un niveau plus profond, une salutation au soleil, ou Surya Namaskar, est un moyen accessible de pratiquer la méditation en mouvement. Namaskar est traduit par «s'incliner ou offrir du respect», ce qui a plus de cœur que ce que l'on traduit souvent - par «salutation». Un namaskar est une occasion de crainte et de respect naturel, qui est exprimé par les gens du monde entier en relation avec le lever et le coucher du soleil. C'est ce dans quoi je me suis plongé au cours de mes 25 années d'enseignement - incarnant l'état de namaskar et comment aller plus loin - non seulement dans Surya Namaskar mais aussi dans Chandra Namaskar (Salutation de la lune) ainsi que ce qui est arrivé avant les deux (et est peut-être leur origine): pranams,ou prosternations. 

Voir aussi Regarder la salutation lunaire de Shiva Rae

J'ai appris Surya Namaskar A et B, qui sont ce que la plupart des gens considèrent comme des salutations au soleil, lorsque j'ai étudié Ashtanga vinyasa avec le fondateur Sri K. Pattabhi Jois et d'autres professeurs d'Ashtanga, dont Chuck Miller, Maty Ezraty, Richard Freeman et Tim Miller. Ce sont des séquences de poses que Jois a apprises de son professeur, Krishnamacharya. Pour garder l'orthodoxie de ces séquences lorsque j'ai enseigné l'Ashtanga, je n'ai jamais varié de la forme d'ensemble que Jois enseignait. Cependant, j'ai également étudié le yoga avec le fils de Krishnamacharya, TKV Desikachar, et à l'école du Bihar, donc j'ai une appréciation pour les différentes approches du début de la pratique. 

Dans mes formations d'enseignants, nous commençons toujours par les classiques Surya et Chandra Namaskars comme méditations de mouvement. Dans Prana Flow Vinyasa, nous avons 4o namaskars différents, basés sur les éléments, chakras, rasas (essences), mandalas et bhakti(dévouement). Le premier namaskar que mes élèves apprennent maintenant est Prana Flow Pranam, que nous utilisons comme moyen potentiel pour commencer une pratique; c'est une préparation namaskar, proche d'une prostration traditionnelle, mais une séquence que j'ai développée lentement qui peut être répétée pendant 3 à 12 rounds comme pratique seule ou comme moyen de commencer une pratique plus longue. C'est une prière émouvante. Avec ce pranam, n'importe qui peut faire l'expérience de s'incliner devant la force vitale en tout - le ciel, les cieux ou votre propre cœur. Pour moi, c'est une manière d'être intime avec mes propres ressources spirituelles, une voie qui honore toutes les croyances et le simple pouvoir de retourner sur terre, terre sacrée. Lorsque vous amenez votre corps tout entier sur la terre, les mains au-dessus de la tête, c'est une façon de s'abandonner et d'écouter votre cœur ou l'univers. C'est une méditation émouvante très profonde que tout le monde peut faire.Si vous ne pouvez pas aller sur terre, inclinez-vous simplement en avant, même juste votre tête. Après Prana Flow Pranam, nous apprenons les namaskars classiques, puis l'évolution des namaskars au sein de Prana Flow Vinyasa commence. 

Voir aussi  la playlist de Shiva Rea

Tout comme les cycles du jour, de la lune et des saisons changent, notre énergie change. Comme le monde est dans un état de flux et de stress élevé, nous avons besoin d'un moyen de trouver un équilibre au début de notre pratique. Dans le mandala des namaskars Prana Flow, les pratiquants apprennent à écouter et à pratiquer le namaskar élémentaire qui leur convient énergiquement, en fonction de la saison et de leur constitution. Lorsque vous comprenez les racines d'une pratique, vous pouvez prendre des décisions prudentes sur la façon de l'étendre. La forme d'un asana crée sa fonction, son effet et sa sensation, ou bhava. L'asana peut éveiller une expérience intérieure, ou une dévotion naturelle. Quarante namaskars peuvent sembler accablants, mais c'est une progression intelligente que l'on peut apprécier pendant de nombreuses années.

Il est important de transmettre les racines d'une pratique puis de proposer son évolution. Malheureusement, ces jours-ci, la pratique du vinyasa ressemble à un mashup: personne ne sait plus d'où vient quoi que ce soit. Mais évoluer à partir des racines n'est pas irrespectueux, surtout lorsque vous montrez vos idées aux enseignants dont vous adaptez les pratiques. Avec les conseils de mon professeur G. Sathya Narayan, j'ai intégré l'art martial indien Kalaripayattu dans une pratique de Kalari Namaskar et de vinyasa. Tout le monde ne peut pas se rendre en Inde pour étudier le Kalaripayattu, mais je peux rapporter un formulaire accessible. Alors si ceux qui l'essaient veulent aller plus loin, ils savent où aller. Nous pouvons toujours être en contact avec nos professeurs et recevoir leurs conseils. Nous pouvons consciemment faire évoluer une pratique.

Voir aussi Danda Vinyasa de Shiva Rae avec Sankalpa Mudra

Dans 50 ans, le Gange [le Gange] coulera toujours et les pèlerins offriront toujours des Surya Namaskars sous forme de prière et en mouvement. Mais je pense que nous aurons une bien meilleure compréhension du pouvoir du mouvement, de la respiration et de la méditation en termes de régénération et de guérison. Si nous sommes sages, nous vivrons dans une révolution verte, avec la fin de la dépendance aux combustibles fossiles. Tout comme nous aurons appris à exploiter les énergies renouvelables, nous aurons appris à exploiter la puissance du yoga de manière positive. 

Le yoga ne sera jamais une mode. Cela fait partie de notre système universel de guérison naturelle. Grâce au yoga, les gens font des changements positifs à long terme et de meilleurs choix pour leur santé, leurs relations et l'environnement. Avec des prosternations, nous pouvons écouter nos cœurs et la terre à travers toutes les saisons de la vie et être des agents positifs de changement. 

ESSAYEZ LA PRATIQUE  Passez à la méditation avec les pranams Prana Flow de Shiva Rea

Apprendre encore plus 

Le nouveau programme de Master Class en ligne de Yoga Journal apporte la sagesse d'enseignants de renommée mondiale à portée de main, offrant l'accès à des ateliers exclusifs avec un maître enseignant différent toutes les six semaines. Ce mois-ci, Shiva Rea présente des variations anciennes et uniques de salutation au soleil et à la lune. Si vous êtes prêt à avoir une nouvelle perspective et peut-être même à rencontrer un mentor de yoga de longue date, inscrivez-vous maintenant pour devenir membre de YJ pour un an. 

Recommandé

Q&A: Comment décoller mes pieds du sol dans une grue?
La séquence de yoga aérien: 9 poses pour défier la gravité
Utilisez "Bee Breath" pour obtenir de l'anxiété pour sonner