Sanskrit 101: 4 mots sanskrit qui perdent quelque chose dans la traduction

Envie de vous plonger plus profondément dans la philosophie du yoga et les asanas avec l'étude du sanscrit? Rejoignez Richard Rosen - auteur, rédacteur en chef de YJ et co-fondateur de l'ancien Piedmont Yoga Studio basé à Oakland et à San Francisco - pour Sanskrit 101: A Beginner's Guide. Grâce à ce cours d'introduction en ligne de 6 semaines, vous apprendrez les traductions sanscrites, affinerez vos prononciations, explorerez ses points forts historiques, et plus encore. Mais, plus important encore, vous transformerez votre pratique en commençant à comprendre la beauté et la signification du langage original du yoga. Inscrivez-vous aujourd'hui!

Prenez n'importe quelle traduction anglaise des Yoga Sutras, et vous obtiendrez non seulement un rendu littéral de chaque sutra lui-même, mais également le commentaire de l'auteur à ce sujet. En effet, mis à part la nature des humains à philosopher, certains mots et explications supplémentaires sont souvent nécessaires pour transmettre pleinement la signification de l'aphorisme sanscrit original. Ici, Richard Rosen, qui dirige notre cours de Sanskrit 101, partage quelques exemples de mots sanskrits qui perdent quelque chose dans leur traduction en anglais.

Signification plus profonde de 4 mots sanskrits courants

Ahiṃsā

«Ahiṃsā est généralement traduit par« ne pas blesser », ce qui signifie« ne pas blesser »personne physiquement», dit Rosen. Par exemple, de nombreux végétaliens citent ahiṃsā pour les animaux comme principe directeur. «Mais en fait, le mot inclut ne pas blesser avec les mots et dans la pensée.» Cela ne fait-il pas passer ce yama au niveau supérieur?

Voir aussi Top 40 du sanskrit: Lingo incontournable pour les yogis

Avidyā

Avidyā se traduit généralement par le fait de ne pas savoir ou de ne pas voir le vrai Soi. «C'est en quelque sorte juste, mais il y a un peu plus», dit Rosen. «Avidyā est en fait une mauvaise compréhension positive ou un cas d'identité erronée - non seulement vous ne connaissez pas votre Soi, mais vous confondez votre moi construit au quotidien avec votre vrai Soi.

Samadhi

Samadhi est parfois traduit par extase, souligne Rosen, qui peut être décomposé à ses racines pour signifier «se tenir» (stase) «hors» (ex) de soi-même. «Mais le samadhi est littéralement« assembler », dit-il. «Essentiellement, la méditante« se tient dans » son objet de méditation, le voyant dans sa plénitude, contournant les limitations des sens.» Le mot inventé par l'universitaire roumain Mircea Eliade pour relayer plus précisément cette idée est «enstasy».

Voir aussi 4 raisons pour lesquelles étudier le sanskrit vaut votre temps

Vairagya

Dans le Yoga Sutra, vairagya, généralement traduit par «impartialité», est introduit aux côtés de l' abhyasa , ou «pratique zélée», comme un outil essentiel pour la vie. «Vairagya signifie littéralement« pâlir »», dit Rosen. «Autrement dit, nous sommes colorés par nos désirs et lorsque nous apprenons à donner les choses auxquelles nous nous accrochons, nous devenons de plus en plus pâles et de plus en plus translucides jusqu'à ce que nous atteignions un point où la lumière brille juste à travers nous. Sachant cela, «impartialité» ne fait pas vraiment passer le message, n'est-ce pas?

Envie d'en savoir plus? Inscrivez-vous maintenant à Sanskrit 101: A Beginner's Guide.

Recommandé

Sommeil ayurvédique
Yoga Cure pour les maux de tête
Les meilleurs aliments à manger pour soulager les symptômes du SPM