Q&A: Comment puis-je guérir un attachement ischio-jambier?

Q: Je pratique l'Ashtanga Yoga et j'ai développé une douleur très douloureuse autour de mon os assis. J'ai essayé de plier les genoux en avant, mais cela aggrave la douleur. Maintenant, même la marche peut déclencher la douleur. Pouvez-vous suggérer quelque chose?

-Beau

Réponse de Tim Miller:

La zone autour de l'os du siège est l'endroit où les ischio-jambiers prennent naissance et s'insèrent dans la tête du fémur ou du fémur. Cette blessure lancinante et trop courante survient généralement lorsque le ventre du muscle ne s'étire pas suffisamment,

forcer l'origine - le point où le muscle devient tendon - pour compenser par un étirement excessif.

Une règle de base dans la pratique du yoga est que lorsque vous allez trop loin dans une direction, le moyen de le réparer est de faire le

mouvement opposé. Lorsqu'un muscle ou un tendon s'étire, il s'affaiblit et, lorsqu'il s'étire au point de se blesser, il devient très faible. Pour renforcer la zone blessée, vous devez la contracter. Certains asanas qui renforcent l'origine des ischio-jambiers sont Purvottanasana (étirement intense du corps avant) et Salabhasana (pose de criquets).

Éviter complètement les virages avant rend la pratique difficile. Alors, essayez de faire des virages vers l'avant avec les quadriceps fermement engagés et contractés pour encourager l'allongement du ventre des ischio-jambiers. Lorsque les quadriceps se contractent, l'articulation du genou s'étend et le genou est droit, c'est pourquoi plier les genoux n'a pas été utile. En pliant les genoux dans les virages vers l'avant, il est impossible pour les quadriceps de s'engager pleinement et ne fait que raccourcir le ventre du muscle, ce qui met plus de tension à l'origine des ischio-jambiers.

Une façon de travailler avec cette blessure dans les virages avant assis est de faire une contraction excentrique des ischio-jambiers. Contrairement à une contraction normale lorsqu'un muscle se raccourcit, dans une contraction excentrique, un muscle s'allonge en se contractant. Une contraction excentrique nécessite une grande force dans un muscle. Dans ce cas, il renforcera la zone blessée tout en conservant sa flexibilité.

Asseyez-vous en Paschimottanasana (flexion avant assise) avec vos pieds pressés contre un mur. Appuyez contre le sol avec le côté arrière de la jambe blessée tout en appuyant sur un mur avec le pied de cette jambe. Lorsque vous appuyez la plante du pied contre le mur, contractez les quadriceps et lorsque vous appuyez le talon contre le mur, contractez les ischio-jambiers. À l'inhalation, appuyez fortement avec l'arrière de la jambe contre le sol et avec le pied contre le mur. En expirant, augmentez légèrement la flexion avant tout en maintenant la résistance.

Pour faire des poses debout, essayez de serrer une ceinture autour de la zone blessée pour un soutien et une prise de conscience. Vous pouvez également aider

briser le tissu cicatriciel à la zone blessée en plaçant une petite balle sous le site et en roulant dessus.

Tim Miller est étudiant en Ashtanga Yoga depuis plus de vingt ans et a été le premier Américain certifié à enseigner par Pattabhi Jois à l'Ashtanga Yoga Research Institute de Mysore, en Inde. Tim a une connaissance approfondie de cet ancien système, qu'il transmet de manière dynamique, mais compatissante et ludique.

Recommandé

Meilleure poudre d'herbe de blé
Sweet Surrender: 9 poses de Yin Yoga
Plus qu'un simple toucher des orteils: courbure debout vers l'avant