Pourquoi s'embêter avec les chants sanskrits?

Si vous gâchez votre sanskrit, vous pouvez aussi bien réciter l'annuaire téléphonique que chanter un mantra sacré.

Avez-vous déjà suivi votre professeur dans un chant sanskrit en pensant: "Qu'est-ce que ça veut dire?" ou même, "Pouvons-nous sauter ceci et passer directement aux postures?" Bien sûr, une fois que vous comprenez quelque chose, cela a toujours plus de sens. Et si vous êtes un yogi, cela vaut la peine de comprendre cette ancienne langue.

Pourquoi parler sanscrit?

En Inde, le sanscrit est considéré comme une langue divine - parlée par les dieux et capable de relier de simples mortels au Soi transcendant. Des millions d'Indiens récitent consciencieusement des mantras sanskrits tous les jours, y compris ce qui est probablement le plus célèbre de tous, le Gayatri Mantra, trouvé dans le vénérable Rig Veda. Cela signifie, selon la traduction de Georg Feuerstein, "Contemplons cette belle splendeur du divin Savitri [dieu solaire], afin qu'il puisse inspirer nos visions." La révérence pour les mantras sanskrits, dont la répétition est considérée comme l'une des grandes voies de transformation, a été adoptée par de nombreux yogis occidentaux - soit sous la forme d'invocations avant la pratique des asanas, kirtan (chant), ou japa (répétition de mantra).

Selon la tradition, l'efficacité du mantra dépend de la prononciation correcte - donc si vous bâcler ce son de voyelle, vos efforts peuvent être vains. Le mot sanskrit signifie «bien ou complètement formé; purifié, sanctifié; raffiné, poli». Et la signification essentielle de chaque mot ou même de chaque lettre de l'alphabet sanskrit (dont chacun est considéré comme un bija , ou mantra semence) est censée être créée par ou contenue dans son son. Compte tenu de l'importance du son, les prêtres védiques désignent l'un des quatre prêtres officiants lors d'une offrande rituelle pour être quelque chose comme un arbitre, chargé d'attraper et de corriger immédiatement les erreurs de prononciation, afin de ne pas invalider la cérémonie.

Voir également le guide du débutant sur les chants de yoga courants

Comment apprendre les mantras sanskrits

Compte tenu de la pénurie actuelle de locuteurs du sanskrit - même à son apogée, il y a plusieurs milliers d'années, la langue n'était connue que d'une petite clique d'élite éduquée - que faire un amateur de mantra américain? Découvrez les sons des chakras avec Harish Johari. Johari, décédé en 1999 à l'âge de 65 ans, a une prononciation impeccable et il éduque et élève les auditeurs avec ce précieux guide de prononciation pour les 50 lettres sanscrites. Ce CD, un compagnon de ses Chakras: Energy Centers of Transformation, est destiné à vous emmener dans une visite auditive des chakras et est un outil précieux pour les étudiants intéressés par le sanskrit et la méditation tantrique traditionnelle.

Pour une belle interprétation de certains des grands mantras, y compris les mantras de graine de chacun des chakras principaux, les mantras de graine pour chacune des 12 «stations» dans la salutation au soleil, le Gayatri Mantra, le Purusha Mantra, l'alphabet sanskrit et la douzaine de mantras de graines primaires du Tantra, découvrez Nada Om Mantra avec Rani Didi.

Nada signifie «son», mais dans le lexique du yoga, cela implique un «son intérieur» subtil entendu uniquement dans les plans supérieurs de méditation et censé produire une «plénitude de félicité» (Hatha Yoga Pradipika 4.81). Les sons de ce CD sont si passionnants qu'il est facile de comprendre pourquoi beaucoup de gens trouvent la récitation si puissamment transformatrice.

Voir aussi Kirtan 101: Pouvez-vous dire "Om Namah Shivaya"?

Recommandé

Meilleure poudre d'herbe de blé
Sweet Surrender: 9 poses de Yin Yoga
Plus qu'un simple toucher des orteils: courbure debout vers l'avant