38 bienfaits du yoga pour la santé

Si vous êtes un pratiquant passionné de yoga, vous avez probablement remarqué certains avantages du yoga - peut-être que vous dormez mieux ou que vous avez moins de rhumes ou que vous vous sentez simplement plus détendu et à l'aise. Mais si vous avez déjà essayé de parler à un débutant des bienfaits du yoga , vous constaterez peut-être que des explications comme «Cela augmente le flux de prana» ou «Cela fait remonter de l'énergie dans votre colonne vertébrale» tombent dans des oreilles sourdes ou sceptiques.

Les chercheurs profitent des bienfaits du yoga

En l'occurrence, la science occidentale commence à fournir des indices concrets sur la façon dont le yoga fonctionne pour améliorer la santé, guérir les maux et les douleurs et garder la maladie à distance. Une fois que vous les aurez compris, vous aurez encore plus de motivation pour monter sur votre tapis, et vous ne vous sentirez probablement pas aussi muet la prochaine fois que quelqu'un voudra une preuve occidentale.

Expérience de première main avec les avantages du yoga

J'ai moi-même expérimenté le pouvoir de guérison du yoga d'une manière très réelle. Quelques semaines avant un voyage en Inde en 2002 pour étudier la thérapie par le yoga, j'ai développé un engourdissement et des picotements dans ma main droite. Après avoir d'abord considéré des choses effrayantes comme une tumeur au cerveau et la sclérose en plaques, j'ai compris que la cause des symptômes était le syndrome du défilé thoracique, un blocage nerveux dans mon cou et ma poitrine.

Malgré les symptômes inconfortables, j'ai réalisé à quel point ma condition pouvait être utile pendant mon voyage. En visitant divers centres de thérapie par le yoga, je me soumettais à une évaluation et à un traitement par les différents experts que j'avais arrangé pour observer. Je pourrais essayer leurs suggestions et voir ce qui a fonctionné pour moi. Bien que ce ne soit pas exactement une expérience scientifique contrôlée, je savais qu'un tel apprentissage pratique pouvait m'apprendre des choses que je ne comprendrais peut-être pas autrement.

"... depuis plus d'un an, je n'ai plus de symptômes."

Mon expérience s'est avérée éclairante. À l'ashram de Vivekananda juste à l'extérieur de Bangalore, S. Nagarathna, MD, a recommandé des exercices de respiration dans lesquels j'imaginais amener du prana (énergie vitale) dans ma poitrine supérieure droite. Les autres thérapies comprenaient l'asana, le pranayama, la méditation, le chant, des conférences sur la philosophie et divers kriya (pratiques de nettoyage interne). Au Krishnamacharya Yoga Mandiram à Chennai et de AG Mohan et sa femme, Indra, qui pratiquent juste à l'extérieur de Chennai, on m'a dit d'arrêter de pratiquer Headstand et Shoulderstand en faveur de l'asana doux coordonné avec la respiration. À Pune, SV Karandikar, un médecin, a recommandé des pratiques avec des cordes et des ceintures pour mettre de la traction sur ma colonne vertébrale et des exercices qui m'ont appris à utiliser mes omoplates pour ouvrir le haut du dos.

Grâce aux techniques que j'ai apprises en Inde, aux conseils d'enseignants aux États-Unis et à ma propre exploration, ma poitrine est plus souple qu'elle ne l'était, ma posture s'est améliorée, et depuis plus d'un an, je n'ai plus de symptômes .

Lire les habitudes atomiques: un moyen simple et éprouvé de développer de bonnes habitudes et de briser les mauvaises 

38 façons dont le yoga améliore la santé

Mon expérience m'a inspiré à examiner les études scientifiques que j'avais rassemblées en Inde et en Occident pour identifier et expliquer comment le yoga peut à la fois prévenir la maladie et vous aider à vous en remettre. Voici ce que j'ai trouvé.

1. Améliore votre flexibilité

L'amélioration de la flexibilité est l'un des premiers et des plus évidents avantages du yoga. Pendant votre premier cours, vous ne pourrez probablement pas toucher vos orteils, sans parler de faire un backbend. Mais si vous vous en tenez à cela, vous remarquerez un relâchement progressif et, éventuellement, des poses apparemment impossibles deviendront possibles. Vous remarquerez probablement également que les courbatures et les douleurs commencent à disparaître. Ce n'est pas une coïncidence. Des hanches serrées peuvent fatiguer l'articulation du genou en raison d'un mauvais alignement de la cuisse et des tibias. Des ischio-jambiers serrés peuvent entraîner un aplatissement de la colonne lombaire, ce qui peut causer des maux de dos. Et la rigidité des muscles et des tissus conjonctifs, tels que les fascias et les ligaments, peut entraîner une mauvaise posture.

2. Développe la force musculaire

Des muscles forts font plus que bien paraître. Ils nous protègent également contre des maladies comme l'arthrite et les maux de dos et aident à prévenir les chutes chez les personnes âgées. Et lorsque vous développez votre force grâce au yoga, vous l'équilibre avec la flexibilité. Si vous venez juste d'aller au gymnase et de soulever des poids, vous pourriez développer votre force au détriment de la flexibilité.

Voir aussi  pourquoi vous devriez ajouter des poids à votre pratique du yoga

3. Perfectionne votre posture

Votre tête est comme une boule de bowling - grosse, ronde et lourde. Lorsqu'il est équilibré directement sur une colonne vertébrale dressée, les muscles du cou et du dos nécessitent beaucoup moins de travail pour le soutenir. Déplacez-le de quelques centimètres vers l'avant, cependant, et vous commencez à tendre ces muscles. Tenez cette boule de bowling inclinée vers l'avant pendant huit ou 12 heures par jour et il n'est pas étonnant que vous soyez fatigué. Et la fatigue n'est peut-être pas votre seul problème. Une mauvaise posture peut causer des problèmes de dos, de cou et d'autres problèmes musculaires et articulaires. Lorsque vous vous affalez, votre corps peut compenser en aplatissant les courbes normales vers l'intérieur de votre cou et du bas du dos. Cela peut provoquer des douleurs et une arthrite dégénérative de la colonne vertébrale.

4. Empêche le cartilage et la dégradation des articulations 

Chaque fois que vous pratiquez le yoga, vous prenez vos articulations dans toute leur amplitude de mouvement. Cela peut aider à prévenir l'arthrite dégénérative ou à atténuer l'invalidité en «pressant et en trempant» des zones de cartilage qui ne sont normalement pas utilisées. Le cartilage articulaire est comme une éponge; il ne reçoit des nutriments frais que lorsque son fluide est évacué et qu'un nouvel approvisionnement peut être absorbé. Sans une alimentation adéquate, les zones négligées du cartilage peuvent éventuellement s'user, exposant l'os sous-jacent comme des plaquettes de frein usées.

5. Protège votre colonne vertébrale

Les disques spinaux - les amortisseurs entre les vertèbres qui peuvent hernier et comprimer les nerfs - implorent le mouvement. C'est la seule façon pour eux d'obtenir leurs nutriments. Si vous avez une pratique d'asanas bien équilibrée avec beaucoup de backbends, de flexions avant et de torsions, vous aiderez à garder vos disques souples.

Essayez FeetUp Trainer

6. Améliore la santé de vos os

Il est bien connu que les exercices de mise en charge renforcent les os et aident à prévenir l'ostéoporose. De nombreuses postures de yoga exigent que vous souleviez votre propre poids. Et certains, comme le chien orienté vers le bas et vers le haut, aident à renforcer les os du bras, qui sont particulièrement vulnérables aux fractures ostéoporotiques. Dans une étude non publiée menée à la California State University, Los Angeles, la pratique du yoga a augmenté la densité osseuse dans les vertèbres. La capacité du yoga à réduire les niveaux de cortisol, l'hormone du stress (voir le numéro 11) peut aider à garder le calcium dans les os.

7. Augmente votre flux sanguin

Le yoga fait couler votre sang. Plus précisément, les exercices de relaxation que vous apprenez en yoga peuvent aider votre circulation, en particulier dans vos mains et vos pieds. Le yoga apporte également plus d'oxygène à vos cellules, ce qui fonctionne mieux. On pense que les poses de torsion extraient le sang veineux des organes internes et permettent au sang oxygéné de circuler une fois que la torsion est libérée. Les poses inversées, telles que le poirier, le poirier et la béquille, encouragent le sang veineux des jambes et du bassin à refluer vers le cœur, où il peut être pompé vers les poumons pour être fraîchement oxygéné. Cela peut aider si vous avez un gonflement des jambes dû à des problèmes cardiaques ou rénaux. Le yoga augmente également les niveaux d'hémoglobine et de globules rouges, qui transportent l'oxygène vers les tissus.Et il fluidifie le sang en rendant les plaquettes moins collantes et en réduisant le taux de protéines coagulantes dans le sang. Cela peut entraîner une diminution des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux, car les caillots sanguins sont souvent la cause de ces tueurs.

Essayez le complément alimentaire de soutien surrénalien

8. Draine votre lymphe et renforce l'immunité

Lorsque vous contractez et étirez des muscles, déplacez des organes et entrez et sortez des postures de yoga, vous augmentez le drainage de la lymphe (un fluide visqueux riche en cellules immunitaires). Cela aide le système lymphatique à combattre les infections, à détruire les cellules cancéreuses et à éliminer les déchets toxiques du fonctionnement cellulaire.

Voir aussi  Soulagement du lymphœdème par le yoga

9. Augmente votre fréquence cardiaque

Lorsque vous ramenez régulièrement votre fréquence cardiaque dans la plage aérobie, vous réduisez votre risque de crise cardiaque et pouvez soulager la dépression. Bien que tout le yoga ne soit pas aérobie, si vous le faites vigoureusement ou si vous suivez des cours de flow ou d'Ashtanga, il peut augmenter votre fréquence cardiaque dans la plage aérobie. Mais même les exercices de yoga qui n'augmentent pas votre rythme cardiaque à un niveau aussi élevé peuvent améliorer le conditionnement cardiovasculaire. Des études ont montré que la pratique du yoga abaisse la fréquence cardiaque au repos, augmente l'endurance et peut améliorer votre absorption maximale d'oxygène pendant l'exercice - autant de reflets d'un conditionnement aérobique amélioré. Une étude a révélé que les sujets à qui l'on enseignait uniquement le pranayama pouvaient faire plus d'exercice avec moins d'oxygène.

10. Abaisse votre tension artérielle

Si vous souffrez d'hypertension artérielle, vous pourriez bénéficier du yoga. Deux études sur des personnes souffrant d'hypertension, publiées dans la revue médicale britannique The Lancet , ont comparé les effets de Savasana (Corpse Pose) à simplement se coucher sur un canapé. Après trois mois, Savasana a été associé à une baisse de 26 points de la pression artérielle systolique (le nombre supérieur) et une baisse de 15 points de la pression artérielle diastolique (le nombre inférieur - et plus la pression artérielle initiale est élevée, plus la baisse est importante.

11. Régule vos glandes surrénales

Le yoga abaisse les niveaux de cortisol. Si cela ne semble pas grand-chose, considérez ceci. Normalement, les glandes surrénales sécrètent du cortisol en réponse à une crise aiguë, ce qui renforce temporairement la fonction immunitaire. Si vos niveaux de cortisol restent élevés même après la crise, ils peuvent compromettre le système immunitaire. Les augmentations temporaires de cortisol aident à la mémoire à long terme, mais des niveaux chroniquement élevés sapent la mémoire et peuvent entraîner des changements permanents dans le cerveau. De plus, un cortisol excessif a été associé à une dépression majeure, à l'ostéoporose (il extrait le calcium et d'autres minéraux des os et interfère avec la formation de nouveaux os), l'hypertension artérielle et la résistance à l'insuline. Chez le rat, des niveaux élevés de cortisol conduisent à ce que les chercheurs appellent un «comportement de recherche de nourriture» (le type qui vous pousse à manger lorsque vous êtes bouleversé, en colère ou stressé).Le corps prend ces calories supplémentaires et les distribue sous forme de graisse dans l'abdomen, contribuant à la prise de poids et au risque de diabète et de crise cardiaque.

12. Vous rend plus heureux

Vous vous sentez triste? Asseyez-vous dans Lotus. Mieux encore, montez dans un backbend ou montez royalement dans King Dancer Pose. Bien que ce ne soit pas aussi simple que cela, une étude a révélé qu'une pratique constante du yoga améliorait la dépression et entraînait une augmentation significative des niveaux de sérotonine et une diminution des niveaux de monoamine oxydase (une enzyme qui décompose les neurotransmetteurs) et de cortisol. À l'Université du Wisconsin, Richard Davidson, Ph.D., a découvert que le cortex préfrontal gauche montrait une activité accrue chez les méditants, une découverte qui a été corrélée avec des niveaux plus élevés de bonheur et une meilleure fonction immunitaire. Une activation du côté gauche plus dramatique a été trouvée chez des praticiens dévoués à long terme.

13. Fonde un mode de vie sain

Bougez plus, mangez moins, c'est l'adage de nombreuses personnes au régime. Le yoga peut aider sur les deux fronts. Une pratique régulière vous fait bouger et brûle des calories, et les dimensions spirituelles et émotionnelles de votre pratique peuvent vous encourager à aborder tout problème d'alimentation et de poids à un niveau plus profond. Le yoga peut également vous inciter à devenir un mangeur plus conscient.

Lire Yoga Nidra: une pratique méditative pour une relaxation profonde et la guérison

14. Abaisse la glycémie

Le yoga abaisse la glycémie et le cholestérol LDL («mauvais») et augmente le cholestérol HDL («bon»). Chez les personnes atteintes de diabète, il a été démontré que le yoga abaisse la glycémie de plusieurs manières: en abaissant les niveaux de cortisol et d'adrénaline, en encourageant la perte de poids et en améliorant la sensibilité aux effets de l'insuline. Réduisez votre taux de sucre dans le sang et réduisez votre risque de complications diabétiques telles que crise cardiaque, insuffisance rénale et cécité.

15. Vous aide à vous concentrer

Une composante importante du yoga se concentre sur le présent. Des études ont montré que la pratique régulière du yoga améliore la coordination, le temps de réaction, la mémoire et même les scores de QI. Les personnes qui pratiquent la Méditation Transcendantale démontrent leur capacité à résoudre des problèmes et à acquérir et à mieux se souvenir des informations - probablement parce qu'elles sont moins distraites par leurs pensées, qui peuvent jouer encore et encore comme une boucle de bande sans fin.

16. Détend votre système 

Le yoga vous encourage à vous détendre, à ralentir votre respiration et à vous concentrer sur le présent, en déplaçant l'équilibre du système nerveux sympathique (ou la réponse de combat ou de fuite) au système nerveux parasympathique. Ce dernier est apaisant et réparateur; il abaisse la respiration et les fréquences cardiaques, diminue la pression artérielle et augmente le flux sanguin vers les intestins et les organes reproducteurs - comprenant ce que Herbert Benson, MD, appelle la réponse de relaxation.

17. Améliore votre équilibre

La pratique régulière du yoga augmente la proprioception (la capacité de ressentir ce que fait votre corps et où il se trouve dans l'espace) et améliore l'équilibre. Les personnes ayant une mauvaise posture ou des schémas de mouvement dysfonctionnels ont généralement une mauvaise proprioception, qui a été liée à des problèmes de genou et des maux de dos. Un meilleur équilibre pourrait signifier moins de chutes. Pour les personnes âgées, cela se traduit par une plus grande indépendance et une admission retardée dans une maison de retraite ou ne jamais y entrer du tout. Pour le reste d'entre nous, des postures comme Tree Pose peuvent nous faire nous sentir moins bancal sur et en dehors du tapis.

Voir aussi  Poses pour les maux de dos

18. Maintient votre système nerveux

Certains yogis avancés peuvent contrôler leur corps de manière extraordinaire, dont beaucoup sont médiés par le système nerveux. Les scientifiques ont surveillé les yogis qui pourraient induire des rythmes cardiaques inhabituels, générer des modèles d'ondes cérébrales spécifiques et, en utilisant une technique de méditation, augmenter la température de leurs mains de 15 degrés Fahrenheit. S'ils peuvent utiliser le yoga pour le faire, vous pourriez peut-être apprendre à améliorer la circulation sanguine vers votre bassin si vous essayez de tomber enceinte ou à vous détendre lorsque vous avez du mal à vous endormir.

19. Libère la tension dans vos membres

Avez-vous déjà remarqué que vous teniez le téléphone ou un volant avec une poignée de mort ou que vous vous fronçiez le visage en regardant un écran d'ordinateur? Ces habitudes inconscientes peuvent entraîner des tensions chroniques, une fatigue musculaire et des douleurs aux poignets, aux bras, aux épaules, au cou et au visage, ce qui peut augmenter le stress et aggraver votre humeur. Lorsque vous pratiquez le yoga, vous commencez à remarquer où vous maintenez la tension: cela peut être dans votre langue, vos yeux ou les muscles de votre visage et de votre cou. Si vous vous connectez simplement, vous pourrez peut-être relâcher une certaine tension dans la langue et les yeux. Avec des muscles plus gros comme les quadriceps, les trapèzes et les fesses, cela peut prendre des années de pratique pour apprendre à les détendre.

20. Vous aide à dormir plus profondément

La stimulation est bonne, mais trop de pression sur le système nerveux. Le yoga peut fournir un soulagement de l'agitation de la vie moderne. L'asana réparateur, le yoga nidra (une forme de relaxation guidée), le savasana, le pranayama et la méditation encouragent le pratyahara , une rotation vers l'intérieur des sens, qui fournit des temps d'arrêt pour le système nerveux. Selon des études, un autre sous-produit d'une pratique régulière du yoga est un meilleur sommeil, ce qui signifie que vous serez moins fatigué et stressé et moins susceptible d'avoir des accidents.

Voir aussi  Savasana (Corpse Pose)

21. Augmente la fonctionnalité de votre système immunitaire

L'asana et le pranayama améliorent probablement la fonction immunitaire, mais, jusqu'à présent, la méditation a le plus fort soutien scientifique dans ce domaine. Il semble avoir un effet bénéfique sur le fonctionnement du système immunitaire, en le stimulant en cas de besoin (par exemple, en augmentant les niveaux d'anticorps en réponse à un vaccin) et en le réduisant au besoin (par exemple, en atténuant une fonction immunitaire agressive inappropriée chez un maladie comme le psoriasis).

22. Donne à vos poumons de la place pour respirer

Les yogis ont tendance à prendre moins de respirations de plus grand volume, ce qui est à la fois calmant et plus efficace. Une étude de 1998 publiée dans The Lancet a enseigné une technique yogique connue sous le nom de «respiration complète» aux personnes souffrant de problèmes pulmonaires dus à une insuffisance cardiaque congestive. Après un mois, leur fréquence respiratoire moyenne est passée de 13,4 respirations par minute à 7,6. Pendant ce temps, leur capacité d'exercice a augmenté de manière significative, tout comme la saturation en oxygène de leur sang. De plus, il a été démontré que le yoga améliore diverses mesures de la fonction pulmonaire, y compris le volume maximal de la respiration et l'efficacité de l'expiration.

Le yoga favorise également la respiration par le nez, ce qui filtre l'air, le réchauffe (l'air froid et sec est plus susceptible de déclencher une crise d'asthme chez les personnes sensibles) et l'humidifie, en éliminant le pollen, la saleté et d'autres choses que vous préférez ne pas entrer dans vos poumons.

23. Prévient le SCI et d'autres problèmes digestifs

Ulcères, syndrome du côlon irritable, constipation - tout cela peut être exacerbé par le stress. Donc, si vous stressez moins, vous souffrirez moins. Le yoga, comme tout exercice physique, peut soulager la constipation - et en théorie réduire le risque de cancer du côlon - car le déplacement du corps facilite le transport plus rapide des aliments et des déchets dans les intestins. Et, bien que cela n'ait pas été étudié scientifiquement, les yogis soupçonnent que des poses de torsion peuvent être bénéfiques pour faire circuler les déchets dans le système.

24. Vous donne la tranquillité d'esprit

Le yoga apaise les fluctuations de l'esprit, selon le Yoga Sutra de Patanjali. En d'autres termes, cela ralentit les boucles mentales de frustration, de regret, de colère, de peur et de désir qui peuvent causer du stress. Et comme le stress est impliqué dans tant de problèmes de santé - des migraines et de l'insomnie au lupus, à la SP, à l'eczéma, à l'hypertension et aux crises cardiaques - si vous apprenez à calmer votre esprit, vous vivrez probablement plus longtemps et en meilleure santé.

25. Augmente votre estime de soi 

Beaucoup d'entre nous souffrent d'une faible estime de soi chronique. Si vous gérez cela de manière négative - prenez de la drogue, mangez trop, travaillez trop dur, dormez - vous pouvez payer le prix d'une santé moins bonne physiquement, mentalement et spirituellement. Si vous adoptez une approche positive et pratiquez le yoga, vous sentirez, d'abord dans de brefs aperçus et plus tard dans des vues plus soutenues, que vous en valez la peine ou, comme l'enseigne la philosophie yogique, que vous êtes une manifestation du Divin. Si vous pratiquez régulièrement avec une intention d'auto-examen et d'amélioration - pas seulement comme un substitut à un cours d'aérobic - vous pouvez accéder à une autre facette de vous-même. Vous ressentirez des sentiments de gratitude, d'empathie et de pardon, ainsi que le sentiment que vous faites partie de quelque chose de plus grand. Bien qu'une meilleure santé ne soit pas l'objectif de la spiritualité, c'est souvent un sous-produit,tel que documenté par des études scientifiques répétées.

26. Soulage votre douleur

Le yoga peut soulager votre douleur. Selon plusieurs études, l'asana, la méditation ou une combinaison des deux réduisaient la douleur chez les personnes souffrant d'arthrite, de maux de dos, de fibromyalgie, du syndrome du canal carpien et d'autres maladies chroniques. Lorsque vous soulagez votre douleur, votre humeur s'améliore, vous êtes plus enclin à être actif et vous n'avez pas besoin d'autant de médicaments.

Essayez la sangle de yoga Lotuscrafts pour l'étirement

27. Vous donne une force intérieure

Le yoga peut vous aider à faire des changements dans votre vie. En fait, cela pourrait être sa plus grande force. Tapas, le mot sanskrit pour «chaleur», est le feu, la discipline qui alimente la pratique du yoga et que la pratique régulière construit. Les tapas que vous développez peuvent être étendus au reste de votre vie pour surmonter l'inertie et changer les habitudes dysfonctionnelles. Vous constaterez peut-être que sans faire un effort particulier pour changer les choses, vous commencez à mieux manger, à faire plus d'exercice ou finalement à arrêter de fumer après des années de tentatives infructueuses.

28. Vous connecte avec des conseils 

Les bons professeurs de yoga peuvent faire des merveilles pour votre santé. Les exceptionnels font plus que vous guider à travers les postures. Ils peuvent ajuster votre posture, évaluer quand vous devriez aller plus loin dans les poses ou reculer, livrer des vérités dures avec compassion, vous aider à vous détendre et améliorer et personnaliser votre pratique. Une relation respectueuse avec un enseignant contribue grandement à la promotion de votre santé.

29. Aide à vous garder sans drogue

Si votre armoire à pharmacie ressemble à une pharmacie, il est peut-être temps d'essayer le yoga. Des études sur des personnes souffrant d'asthme, d'hypertension, de diabète de type II (anciennement appelé diabète de l'adulte) et de trouble obsessionnel-compulsif ont montré que le yoga les aidait à réduire leur dose de médicaments et parfois à les arrêter complètement. Les avantages de prendre moins de médicaments? Vous dépenserez moins d'argent et vous serez moins susceptible de subir des effets secondaires et de risquer des interactions médicamenteuses dangereuses.

30. Fait prendre conscience de la transformation

Le yoga et la méditation renforcent la conscience. Et plus vous êtes conscient, plus il est facile de se libérer des émotions destructrices comme la colère. Des études suggèrent que la colère chronique et l'hostilité sont aussi fortement liées aux crises cardiaques que le tabagisme, le diabète et un taux de cholestérol élevé. Le yoga semble réduire la colère en augmentant les sentiments de compassion et d'interconnexion et en calmant le système nerveux et l'esprit. Cela augmente également votre capacité à prendre du recul par rapport au drame de votre propre vie, à rester stable face aux mauvaises nouvelles ou aux événements troublants. Vous pouvez toujours réagir rapidement lorsque vous en avez besoin - et il est prouvé que le yoga accélère le temps de réaction - mais vous pouvez prendre cette fraction de seconde pour choisir une approche plus réfléchie, réduisant la souffrance pour vous-même et pour les autres.

31. Bénéficie de vos relations

L'amour ne peut pas tout conquérir, mais il peut certainement aider à guérir. Cultiver le soutien émotionnel des amis, de la famille et de la communauté a été démontré à plusieurs reprises pour améliorer la santé et la guérison. Une pratique régulière du yoga aide à développer la convivialité, la compassion et une plus grande sérénité. En plus de l'accent mis par la philosophie yogique sur le fait d'éviter de nuire aux autres, de dire la vérité et de ne prendre que ce dont vous avez besoin, cela peut améliorer beaucoup de vos relations.

32. Utilise des sons pour apaiser vos sinus

Les bases du yoga - asana, pranayama et méditation - contribuent toutes à améliorer votre santé, mais il y a plus dans la boîte à outils du yoga. Pensez à chanter. Il a tendance à prolonger l'expiration, ce qui déplace l'équilibre vers le système nerveux parasympathique. Lorsqu'il est fait en groupe, le chant peut être une expérience physique et émotionnelle particulièrement puissante. Une étude récente de l'Institut Karolinska de Suède suggère que les sons de bourdonnement - comme ceux émis en chantant Om - ouvrent les sinus et facilitent le drainage.

Voir aussi  Yoga 101: Guide du débutant sur la pratique, la méditation et les soutras

33. Guide la guérison de votre corps dans l'œil de votre esprit

Si vous contemplez une image dans les yeux de votre esprit, comme vous le faites dans le yoga nidra et d'autres pratiques, vous pouvez effectuer des changements dans votre corps. Plusieurs études ont montré que l'imagerie guidée réduisait la douleur postopératoire, diminuait la fréquence des maux de tête et améliorait la qualité de vie des personnes atteintes de cancer et du VIH.

34. Éloigne les allergies et les virus

Les kriyas, ou pratiques de nettoyage, sont un autre élément du yoga. Ils comprennent tout, des exercices de respiration rapide aux nettoyages internes élaborés des intestins. Jala neti, qui implique un lavage doux des voies nasales avec de l'eau salée, élimine le pollen et les virus du nez, empêche le mucus de s'accumuler et aide à drainer les sinus.

35. Vous aide à servir les autres

Le karma yoga (service aux autres) fait partie intégrante de la philosophie yogique. Et même si vous n'êtes pas enclin à servir les autres, votre santé pourrait s'améliorer si vous le faites. Une étude de l'Université du Michigan a révélé que les personnes âgées qui faisaient du bénévolat un peu moins d'une heure par semaine avaient trois fois plus de chances d'être en vie sept ans plus tard. Servir les autres peut donner un sens à votre vie, et vos problèmes peuvent ne pas sembler si intimidants quand vous voyez ce à quoi les autres ont affaire.

36. Encourage les soins personnels

Dans une grande partie de la médecine conventionnelle, la plupart des patients sont des bénéficiaires passifs de soins. Dans le yoga, c'est ce que vous faites pour vous-même qui compte. Le yoga vous donne les outils pour vous aider à changer, et vous pourriez commencer à vous sentir mieux la première fois que vous essayez de pratiquer. Vous remarquerez peut-être également que plus vous vous engagez à pratiquer, plus vous en bénéficierez. Il en résulte trois choses: vous vous impliquez dans vos propres soins, vous découvrez que votre implication vous donne le pouvoir d'effectuer des changements, et voir que vous pouvez effectuer des changements vous donne de l'espoir. Et l'espoir lui-même peut guérir.

37. Soutient votre tissu conjonctif

En lisant toutes les façons dont le yoga améliore votre santé, vous avez probablement remarqué beaucoup de chevauchements. C'est parce qu'ils sont intensément imbriqués. Changez de posture et vous changez votre façon de respirer. Changez votre respiration et vous changez votre système nerveux. C'est l'une des grandes leçons de yoga: tout est connecté - votre hanche à votre cheville, vous à votre communauté, votre communauté au monde. Cette interconnexion est vitale pour comprendre le yoga. Ce système holistique puise simultanément dans de nombreux mécanismes qui ont des effets additifs et même multiplicatifs. Cette synergie peut être le moyen le plus important de tout ce que le yoga guérit.

38. Utilise l'effet placebo pour influer sur le changement

Le simple fait de croire que vous irez mieux peut vous rendre meilleur. Malheureusement, de nombreux scientifiques conventionnels pensent que si quelque chose fonctionne en provoquant l'effet placebo, cela ne compte pas. Mais la plupart des patients veulent juste aller mieux, donc si chanter un mantra - comme vous pourriez le faire au début ou à la fin d'un cours de yoga ou tout au long d'une méditation ou au cours de votre journée - facilite la guérison, même s'il ne s'agit que d'un effet placebo, pourquoi ne pas le faire?

Vouloir plus? Lire 21 autres bienfaits du yoga pour la santé

Veuillez noter que nous achetons indépendamment tous les produits que nous proposons sur yogajournal.com. Si vous achetez à partir des liens sur notre site, nous pouvons recevoir une commission d'affiliation, qui à son tour soutient notre travail.

Recommandé

Oubliez les abdominaux en pack de six: ce que signifie vraiment avoir des abdominaux forts
9 poses d'étirement latéral pour vous aider à rester ouvert aux possibilités
Meilleurs bandeaux de yoga