Demandez à l'expert: Comment savoir que je suis prêt à essayer le poirier?

Q: J'ai peur que le poirier me fasse mal au cou. Quand serai-je prêt à essayer pour la première fois?

Avant de pratiquer le poirier, vous devriez pouvoir tenir le chien vers le bas, la courbure avant à jambes larges, la planche de l'avant-bras et le dauphin pendant plusieurs minutes chacun. Ces poses indiquent que vous possédez la force et l'alignement appropriés, tels que le maintien de la rotation externe de l'épaule et la flexibilité des ischio-jambiers.

Le poirier peut améliorer la force du haut du corps, la flexibilité, la digestion et peut-être l'équilibre hormonal. Mais cette pose comporte également des risques, notamment des dommages à la colonne cervicale, si elle n'est pas effectuée correctement. Les contre-indications comprennent des problèmes de disque cervical et des yeux, et peut-être une pression artérielle élevée ou extrêmement basse.

L'alignement est essentiel pour pratiquer en toute sécurité, alors essayez votre premier poirier avec un professeur de yoga de confiance. Pour vous protéger, allongez les muscles de vos omoplates à vos doigts pour éviter de placer du poids dans votre cou; gardez un bon alignement en ne faisant pas sortir vos côtes; et maintenez un drishti, ou un regard concentré, sur le mur derrière vous pour équilibrer. Après le poirier, prenez la pose de l'enfant, puis le chien vers le bas pour relâcher la tension du dos et du cou.

--Annie Carpenter,  fondatrice de SmartFLOW Yoga, San Francisco

Voir aussi les  préparations d'inversion de Two Fit Moms pour les débutants

Recommandé

Q&A: Comment décoller mes pieds du sol dans une grue?
La séquence de yoga aérien: 9 poses pour défier la gravité
Utilisez "Bee Breath" pour obtenir de l'anxiété pour sonner