«J'ai essayé 40 jours de yoga, de méditation et de chants à 4 heures du matin tous les matins»

Un petit matin de novembre dernier, mon portier, Jose, qui le dit habituellement tel quel, m'a jeté un coup d'œil et m'a dit: «Qu'est-ce qui t'es arrivé? Vous aviez l'air sexy. Maintenant tu as l'air de ne plus jamais dormir.

Sa déclaration piquait. Je voulais dire: «Eh bien, je ne dors plus. Pas depuis que j'ai commencé Sadhana. Mais ensuite, je devrais expliquer ce que voulait dire Sadhana. Et pourquoi dois-je justifier mon apparence? Alors, je n'ai rien dit.

Mais c'était vrai. Je dormais à peine, et les cernes sous mes yeux, les bâillements chroniques et 10 kilos en trop que j'avais pris en quelques semaines étaient tous des sous-produits de mon engagement à terminer 40 jours de Sadhana matinale du Verseau de Kundalini.

Pourquoi j'ai essayé 40 jours de Sadhana

Pendant environ un an avant de commencer la Sadhana - qui implique deux heures et demie de yoga, de méditation et de chants à partir de 4 heures du matin pendant 40 jours - j'avais vu des publicités Facebook pour cela. Plusieurs amis ont juré par ses avantages et j'avais lu de nombreux articles sur ses pouvoirs de transformation, tels qu'une énergie accrue, une clarté mentale et une pléthore de bénédictions. De nombreux chemins spirituels ont l'habitude de se lever avant le lever du soleil pour prier. Ce moment spécial est appelé Amrit Vela , qui se traduit par le Nectar de Dieu. Lorsque vous donnez deux heures et demie à une source spirituelle, votre journée entière est couverte de bénédictions. Et qui ne veut plus de bénédictions?

Pendant des années, j'essayais de finir d'écrire un livre, de créer un programme en ligne et de me mettre en forme, mais je manquais d'engagement et de suivi. En sanskrit, Sadhana signifie littéralement accomplir quelque chose. Je voulais renforcer mon engagement à la fois dans ma pratique spirituelle et dans ma parole à moi-même. Je n'ai jamais été un lève-tôt, alors je me suis dit, si je peux me lever à 3 heures du matin pour le divin, je peux tout faire!

Pendant les 40 jours suivants, je me suis réveillé à 3 heures du matin, j'ai mis mes vêtements blancs et mon couvre-chef, et je suis allé dans un studio de yoga où j'ai pratiqué le yoga, chanté des chansons à mon âme et chanté des mantras du Verseau. J'ai essayé de m'endormir chaque nuit au plus tard à 20 heures chaque nuit pour tenter au moins cinq ou six heures de fermeture des yeux. Mais peu importe le nombre de bains chauds que je prenais, les thés à la camomille que je buvais ou les minutes que je passais à respirer par la narine gauche pour me détendre, je ne pouvais pas m'endormir avant l'heure de me réveiller.

Pendant la première semaine, j'ai été très enthousiaste et surpris par le peu de sommeil dont j'avais besoin pour fonctionner. Mais ensuite, vers le huitième jour, je suis rentré à la maison après la Sadhana et je me suis évanoui jusqu'à midi, ce qui n'a fait que gâcher davantage mon rythme circadien. Au fur et à mesure que mon niveau d'épuisement augmentait, mon poids augmentait également. Je me suis demandé comment les autres yogis de la salle faisaient cela. Certains d'entre eux étaient aux jours 50, 60, 90 et même 240. J'étais assuré que si je pouvais dormir suffisamment, j'irais bien.

Selon notre chef de groupe Sadhana, le secret d'une Sadhana réussie était de dormir suffisamment. Je n'avais jamais eu de difficulté à m'endormir auparavant. Mais je ne m'étais jamais réveillé avant 7 h 30 et mes nerfs me tenaient.

Quelque part vers le jour 20, mon père russe très traditionnel m'a appelé pour me dire que lui et ma mère étaient inquiets. Ils avaient récemment vu mes photos de moi sur Facebook et demandé pourquoi j'avais l'air si épuisé, gonflé et pâle. J'étais trop fatigué pour expliquer que je m'étais inscrit à une pratique sacrée destinée à élever mon âme (et ce que cela signifiait). Au lieu de cela, je l'ai tagué sur la page Facebook Live Sadhana pour qu'il puisse voir ce que j'étais en train de faire. La nuit suivante, il m'a appelé et m'a dit: «Ta mère et moi avons vu la vidéo. Êtes-vous dans une secte? Tous ces gens en blanc ressemblent à des malades mentaux.

Étais-je vraiment de retour ici, ayant une autre conversation comme celle-ci avec mes parents? Il y a environ 10 ans, je suis sorti du placard en tant que consultant Feng Shui. Mes parents ont souhaité que ce ne soit qu'une phase, ont menti à leurs amis que j'étais architecte d'intérieur et ont insisté sur le fait que la spiritualité est pour les gens qui ne veulent pas travailler.

Voir aussi  "Quelque chose se passe alors que je continue à chanter ..."

La réalisation que la Sadhana n'est peut-être pas pour moi

Le jour 30, je suis allé voir un médecin intuitif qui m'a dit que je souffrais d'insomnie hépatique et de fatigue surrénalienne sévère. Je n'avais aucune idée que nos foies se réveillaient vers 4 heures du matin, ce qui signifiait que lorsque je me levais pour faire du yoga si tôt, c'était vraiment dur pour mon foie. J'avais déjà de légers symptômes de fatigue surrénalienne avant de commencer la Sadhana et je ne savais pas que se sentir fatigué et fatigué étaient les caractéristiques de cette condition. Cela expliquait pourquoi j'avais tant de mal à m'endormir.

J'ai contacté une amie qui est instructeur de yoga Kundalini pour lui dire que j'allais arrêter parce que je n'en pouvais plus, et elle m'a exhorté à ne pas le faire. «Tout ce qui vous attend est destiné à la guérison et à la clarification», m'a-t-elle dit. Traduction pour néophytes spirituels? «Vos sautes d'humeur, vos problèmes de foie, votre obsession pour le poids et votre besoin de l'approbation des autres étaient probablement toujours là, et maintenant vous êtes prêt à y faire face.»

Je pensais avoir traité de tout cela il y a des années - du moins l'obsession du poids et le besoin de l'approbation des autres. Mais l'oignon a de nombreuses couches. Et peut-être que Sadhana accélérait le pelage du mien.

J'ai poussé à travers. Parce que c'est ce que je fais.

J'ai commencé à me demander si je ne suis qu'un masochiste et peut-être que ce dont j'ai vraiment besoin, c'est de reprendre une thérapie. Ensuite, je me suis rappelé que je suis thérapeute . En fait, je suis en fait un psychothérapeute spirituel et je devrais savoir maintenant si quelque chose est bon pour moi.

Voir aussi  Kundalini 101: Kriya pour équilibrer votre huitième chakra (champ aurique)

Sadhana: les résultats de 40 jours de yoga, de méditation et de chant

À la fin des 40 jours, quelques choses se sont produites. Tout d'abord, je me suis senti satisfait d'avoir pu terminer ce que j'avais commencé. Ensuite, j'ai enfin eu une bonne nuit de sommeil. Ensuite, j'ai dépensé des centaines de dollars en teintures à base de plantes et en vitamines destinées à restaurer mon foie et mes surrénales. Quelques petites bénédictions sont arrivées. J'ai finalement trouvé un illustrateur incroyable pour mon livre et une semaine plus tard, deux des hôtels bien-être de Miami Beach où je voulais vraiment enseigner ont finalement abouti avec des propositions. Dans l'ensemble, l'expérience a été mitigée.

Bien que malheureux, je ne pense pas que nous - en tant que culture - sommes équipés pour soutenir quelqu'un qui se lance dans une aventure de 40 jours qui peut causer peu ou pas de sommeil. Surtout si quelqu'un a beaucoup de responsabilités. Je pense que cela aurait été plus facile et j'aurais pu traiter la pratique avec plus de respect, si j'avais été en retraite ou dans un ashram quelque part. Mais nous n'avons pas tous le luxe de partir un mois. Je sais que non.

Quarante jours de si peu de sommeil seraient durs pour n'importe qui, quel que soit le chemin spirituel sur lequel ils se trouvaient. Mon conseil: si vous voulez commencer 40 jours de Sadhana matinale du Verseau Kundalini, faites d'abord tester vos surrénales. Assurez-vous que votre vie prend en charge l'horaire de sommeil potentiellement fou, et que vous avez beaucoup de temps pour vous reposer et contempler le processus.

Aussi, écoutez votre corps. Si vous sentez que cela devient trop difficile, ne vous tournez pas vers ce défaut trop courant: «Épuisement? Oh, c'est probablement juste mon esprit négatif qui essaie de me saboter. Il n'y a rien d'éclairé à s'épuiser pour devenir plus spirituel.

Voir aussi  Kundalini 101: Qu'est-ce que l'âge du Verseau, de toute façon?

Recommandé

Kundalini Yoga: 13 poses pour vous aider à briser vos mauvaises habitudes
Séquence de yoga pour la scoliose
Les meilleurs coussins de siège orthopédiques